MENU

D’ici 2020, la France comptera plus de 2,7 millions d’étudiants. Leur nombre augmente en moyenne de +1,15% par an, rapporte Le Figaro. Dans ces conditions, la demande de logements étudiants explose. En termes de résidences étudiantes, la France compte 120 000 lits. C’est assez pour loger 4% à 5% des étudiants.

Une répartition inégale en France

Cette capacité d’accueil se répartit inégalement entre les villes universitaires, indique une étude BNP Paribas Real Estate publiée le 3 juillet dernier. Les académies de Versailles (Yvelines), Créteil (Val-de-Marne), Lyon (Rhône) et Montpellier (Hérault) concentrent la part la plus importante des résidences étudiantes. En revanche, ce type de logement fait clairement défaut à Paris, Toulouse (Haute-Garonne) ou encore Bordeaux (Gironde).

La taille du parc de résidences étudiante ne reflète pas toujours la démographie étudiante. Ce sont les villes de Paris, Lyon et Lille (Nord) qui accueillent le plus d’étudiants. Dans le détail, Lyon affiche le taux d’équipement le plus élevé de France (12,45%) loin devant la région Ile-de-France (6,87%), Bordeaux (4,7%) et Toulouse (5,39%). Les autorités ont lancé de grands chantiers immobiliers, avec une croissance de +33% entre 2014 et 2017.

Le marché des étudiants étrangers

D’ici 2020, le parc privé devrait atteindre 160 000 lits en résidence étudiante. Cette hausse devrait permettre à certaines villes de combler leur retard. Ces projets d’implantation de résidences étudiantes restent « majoritairement concentrés dans les marchés détenant un fort taux d’équipement comme Paris, Lyon et Montpellier ». Les projets devraient notamment affluer à Toulouse ou Bordeaux (+2,5% de croissance démographique étudiante entre 2008 et 2015).

Chaque année, plus de 300 000 étudiants cherchent à se loger en arrivant dans l’Hexagone. Leur proportion devrait atteindre 17% du total en 2025. Ces jeunes étrangers représentent une cible intéressante pour les gestionnaires de résidences étudiantes. Leur population « constitue une demande directe en la matière, due à une décohabitation familiale obligatoire et à la facilité des démarches pour obtenir ce type de logement ».

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances habitation