Le gouvernement portugais est actuellement en train de plancher sur son projet de budget pour l’année 2017 et envisage une nouvelle méthode de calcul de l’impôt foncier, qui prendrait en compte la qualité d’exposition au soleil des habitations ainsi que la beauté de la vue que l’on peut y admirer. Rendus publics dans un décret publié ce mardi, ces critères pourraient entrer en vigueur dès le prochain cycle d’imposition des propriétaires.

C’est dans le but d’aligner le taux d’imposition sur la valeur réelle du logement que cette mesure a été ajoutée à la proposition de budget qui sera soumise au vote le 29 novembre prochain. Outre une augmentation systématique des taxes foncières appliquée aux patrimoines immobiliers supérieurs à 600.000 euros, une révision plus réaliste des valeurs cadastrales est également au programme.

« C’est sur ce dernier point que la lumière et la vue pourraient jouer », explique Cécile Gonçalves, directrice de l’agence Maison au Portugal, citée par Le Figaro. Avec l’entrée dans le calcul de ces deux facteurs, les propriétaires des logements les mieux lotis pourraient voir leur taxe foncière subir une hausse allant jusqu’à 20%The Portugal News croit de son côté savoir qu’une baisse est envisagée pour les habitations plus mal placées. En effet, l’impôt pourrait diminuer d’un maximum de 10% pour les maisons ou appartements faisant face à un cimetière, situés au rez-de-chaussée ou exposés au nord.

Plusieurs arguments remettent en question la pertinence du projet du gouvernement portugais. Les promoteurs du pays pointent ainsi du doigt la subjectivité des nouveaux critères, qui pourraient varier en fonction de l’inspecteur responsable de l’évaluation. Quant au président de l’Association des propriétaires de Lisbonne, il estime qu’« on fait payer aux gens des taxes sur quelque chose qui ne génère pas de profit. C’est leur résidence principale et beaucoup d’entre eux pourraient ne pas pouvoir payer ces taxes supplémentaires ».

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances habitation