Après avoir pris les photos et rédigé l’annonce, le locataire la publie sur les supports de son choix, le plus souvent les réseaux sociaux.

C’est ensuite Lokora qui se charge de sélectionner les dossiers en fonction des souhaits du propriétaire. Les pièces justificatives sont ensuite vérifiées par l’agence et c’est également elle qui prend en charge la planification et l’organisation des visites.

Une fois le nouveau bail signé, le locataire partant et Lokora sont rémunérés à hauteur d’une semaine de loyer, ce qui revient pour le propriétaire à payer l’équivalent de 15 jours de loyer.

En principe, la loi Alur interdit que les frais d’agence supportés par le locataire entrant soient supérieurs à ceux eux-mêmes réglés par le propriétaire.

Dans l’avenir, la moitié des frais acquittés à l’agence par ce dernier pourraient toutefois être payés par le nouveau locataire, ce qui réduirait d’autant la dépense pour le bailleur.

Lucie Galichon, la responsable de l’agence Lokora est en attente sur la réponse portant de la légalité de cet éventuel mode de fonctionnement.

Pour les propriétaires, ce système de recherche de locataire pourrait se révéler intéressant, ceux-ci craignant des périodes de vacances plus étendues suite à la multiplication des préavis d’un mois désormais autorisés par la loi.

Source : lefigaro.fr

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les assurances habitation