MENU

C’est un compte de Noël avant l’heure. Une association a sauvé le château de la Mothe-Chandeniers dans la commune des Trois-Moutiers (Vienne) grâce à une levée de fonds participative. Le bâtiment délabré était abandonné depuis 1932.

500.000 euros pour acheter le château

Détruit par un incendie, cerné par les eaux et envahi par la végétation… Le château de la Mothe-Chandenier incarnait la ruine romantique par excellence. Le site Dartagnans et l’association Adopte un château s’étaient jusqu’à Noël pour le sauver. Ces spécialistes des vieilles pierres avaient lancé une campagne de financement participatif pour réunir 500.000 euros. Ce montant non négociable avait été fixé par l’ancien propriétaire, Marc Demayer (82 ans).

Il se trouvait dans l’incapacité de financer la rénovation, mais ne voulait pas voir « La Mothe-Chandenier rachetée puis rasée par un promoteur ». Le bâtiment n’est pas classé, ce qui signifie qu’il n’est pas protégé par l’Etat au titre des monuments historiquesPour un minimum de 51 euros, chaque internaute pouvait devenir copropriétaire de ce château du XIIIe siècle. Les dons inférieurs étaient acceptés, mais ne permettaient pas de devenir châtelain.

6.500 internautes ont répondu à l’appel

Pari tenu pour la plateforme ! « C’est fait ! La Mothe-Chandeniers a été racheté le 1er décembre » a déclaré ce lundi Romain Delaume, cofondateur de Datagnans. 6.500 internautes de 45 nationalités différentes ont versé leur écot pour participer à l’aventure. Dartagnas espère atteindre 1 million d’euros d’ici la fin de la collecte, pour couvrir les frais financiers liés à l’achat, les diverses expertises architecturales et les travaux de déblaiement et de sécurisation des lieux.

Les contributeurs deviendront copropriétaires dès janvier prochain. La rénovation du château devrait commencer au printemps 2018. Cerné par les eaux, hérissé de tours et insidieusement envahi par la végétation, le château va retrouver toute sa splendeur. Les copropriétaires pourront suivre l’avancée des travaux sur une plateforme spéciale, et participer à l’élaboration d’un « projet collectif » de réhabilitation. Ils auront aussi l’exclusivité des premières visites du château.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation