MENU

La demande d’appartements en colocation explose à Nantes (Loire-Atlantique). Comptez 6,3 prétendants par offre de colocation, indique une étude publiée ce jeudi 19 avril par Appartager, plateforme dédiée aux colocataires. C’est plus qu’à Paris (Ile-de-France) ou Lyon (Rhône), avec 5,6 et 5,5 colocataires potentiels par offre.

Nantes, ville « où il fait bon vivre »

Ce classement n’est pas une surprise. La cité des Ducs « se retrouve régulièrement sur le podium des villes où il fait bon vivre », rappelle Appartager. De leur côté, Paris et Lyon attirent une importante population étudiante. En France, 46% des colocataires sont aussi des étudiants. Ces jeunes choisissent surtout ce type de logement pour des raisons financières. La colocation devient une solution logique à Paris et à Lyon, où les loyers augmentent sans cesse.

Le marché de la colocation décolle un peu partout dans l’hexagone. Avec la hausse de la demande, les candidats doivent s’attendre à rencontrer une forte concurrence. Comptez 5,3 prétendants par offre de colocation à Toulouse (Haute-Garonne), contre 4,7 postulants par offre à Lille (Nord). En revanche, le marché de la collocation en appartement reste moins tendu à Nice (Alpes-Maritimes) et Marseille (Bouches-du-Rhône).

496 euros de loyer en moyenne

Dans le détail, la majorité des colocataires (57%) entrent dans la tranche d’âge des 18 à 25 ans. Cette proportion a progressé de +2% en un an. La part des colocataires entre 26 et 40 ans a diminué d’autant. Les salariés représentent toutefois 44% des colocataires en France. Cette catégorie choisit souvent cette solution de logement pour ne pas vivre seuls. C’est aussi la principale raison invoquée par les seniors, qui représentent 9% des colocataires.

La proportion des colocataires âgés de plus de 40 ans reste stable. Au premier trimestre 2018, le loyer mensuel moyen d’une colocation en France atteignait 496 euros. Cette solution reste à la portée d’une grande variété de profils. Les prix ont cependant augmenté de +7% en un an sur l’ensemble du territoire. Bordeaux (Gironde) a enregistré une nette hausse de +5%, pour 463 euros de loyer moyen. Montpellier (Hérault) a connu +3% de hausse, pour 417 euros de loyer moyen.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation