Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Partager sur

Prise en compte et indemnisation des inondations et coulées de boue

Arbres déracinés, toitures arrachées, véhicules endommagés, bateaux engloutis… d’une rare violence, les orages du 18 août 2022 ont causé d’importants dégâts sur l’île de Beauté. L’arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, publié le 24 août, reconnaît bien les inondations et coulées de boue dues à ces intempéries. Les sinistrés des communes concernées par ces évènements obtiendront donc une indemnisation.

Le vent ne figure toutefois pas dans la liste des risques couverts par l’arrêté de catastrophe naturelle. Pourtant, comme s’en sont inquiétés les maires des communes sinistrées, ce sont bien les rafales de vent qui ont causé la majeure partie des dégâts, certaines ayant atteint plus de 220 km/h. Alors, comment faire pour être indemnisé dans ce cas ?

Le vent, un risque assurable

Comme l’a expliqué Pierre Larrey, secrétaire général de la préfecture de Corse : « le vent fait partie des risques dits assurables, c’est-à-dire garantis par les contrats multirisques habitation habituels ».

En d’autres termes, l’état de catastrophe naturelle n’est pas nécessaire pour obtenir une indemnisation en cas de dégâts causés par le vent. Ces derniers sont couverts par la garantie « tempête », obligatoirement incluse dans les contrats d’assurance de biens (multirisque habitation, multirisque professionnelle, multirisque automobile…).

Les assureurs se mobilisent pour venir en aide aux sinistrés. Chez Axa, par exemple, les délais de déclaration de sinistre ont été allongés, de même que la période de relogement d’urgence pour les assurés les plus touchés. Une cellule de crise a également été ouverte afin de garantir des indemnisations rapides. De son côté, la fédération France Assureurs a indiqué à l’Argus de l’assurance travailler « étroitement avec les services du ministère » pour, là encore, débloquer au plus vite les indemnisations.

Le conseil de François !
Les catastrophes naturelles sont un risque difficilement mesurable. Mieux vaut donc prévenir que guérir en souscrivant un contrat d’assurance habitation adapté. Avec lesfurets, comparez les offres d’une vingtaine d’assureurs spécialistes et économisez 119€ en moyenne sur votre assurance habitation en quelques minutes.
Comparer les devis habitation
Partager sur
Comparer les devis habitation