MENU

La Fondation Abbé Pierre a décidé de dénoncer lundi 24 septembre sur son site Internet les « marchands de sommeil » qui louent à des personnes précaires des logements dégradés et minuscules. Les espaces pris en exemple par l’association sont situés dans le même immeuble du XIVe arrondissement de Paris. Ils sont loués par un seul bailleur et possèdent des surfaces inférieures à 6 m², rapporte BFMTV.

7 000 micro-logements à Paris

L’un de ces appartements ne mesure même que 0,9 m2 en loi Carrez. Le droit français interdit pourtant aux propriétaires de proposer à la location des habitations de moins de 9 m²Un de ces locataires, qui paie chaque mois 250 euros pour une pièce de 4,5 m², explique que le bien lui avait été présenté comme un espace mansardé d’un peu plus de 10 m² habitables.

Dans ces logements, on trouve « beaucoup de souris, des problèmes d’isolation, des fuites », déplore Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre. L’organisation de lutte contre le mal-logement estime qu’à Paris, il existerait 7 000 chambres de taille inférieure à la surface légale. Mais seules 5 000 habitations insalubres sont signalées chaque année aux responsables municipaux.

Plus de moyens nécessaires pour la lutte

La Mairie peut « aider les victimes et maintenant, systématiquement, dans les procès qui opposent les marchands de sommeil à des victimes, nous nous portons partie civile », assure Ian Brossat, maire adjoint en charge du logement à Paris. « Par ailleurs, nous nous mobilisons aux côtés de l’État pour faire en sorte que ces personnes soient relogées. »

Dans l’immeuble mis en avant par la Fondation Abbé Pierre, une famille a été relogée, les loyers ne sont plus payés au bailleur et trois arrêtés d’interdiction d’occupation ont été pris. Christophe Robert et son association demandent également plus de moyens au niveau national pour lutter contre ceux qui font « leur beurre sur le dos des étudiants, des retraités, et des travailleurs pauvres ».

 

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation