MENU

Utile mais trop chère pour eux. Neuf Français sur dix (92%) sont convaincus de l’importance de la rénovation énergétique des bâtiments, d’après un sondage Ifop publié le 10 septembre dernier par le site Quelle Energie. Ils trouvent cependant cette opération trop onéreuse (89%) même si elle valorise leur bien (85%), rapporte Se Loger.

Des travaux anxiogènes

La rénovation énergétique est-elle trop chère pour le portefeuille des Français ? Malgré l’existence des aides, nos concitoyens se plaignent de la lourdeur des démarches administratives (87%). Le gouvernement a décidé de simplifier ce système avec le plan FAIRE lancé le 10 septembre dernier. François de Rugy, nouveau ministre de la Transition énergétique, a ainsi expliqué que la rénovation énergétique était un enjeu « extrêmement important pour le gouvernement ».

Cette démarche effraie cependant trois Français sur quatre (74%), qui trouvent les travaux anxiogènes. Ils craignent notamment la durée des travaux (63%) dans leur logement. Comptez trois semaines pour isoler une maison de 100 mètres carrés, rappelle le site L’énergie tout compris. « Les Français ont besoin de trouver un gage de confiance qui leur permette d’envisager les travaux de rénovation énergétique plus sereinement », analyse Frédéric Utzmann, président de Quelle Energie.

La fin des passoires thermiques ?

Il existe encore 7 millions de logements mal isolés en France. Il existe pourtant des solutions ! Pour installer un poêle à bois d’un coût de 4000 euros, vous pouvez désormais bénéficier d’un crédit d’impôt de 1020 euros et d’une prime Quelle Energie de 74 euros. De quoi économiser 27% du prix total des travaux. Vous voulez isoler des combles de 100 mètres carrés pour un montant de 3000 euros de travaux ? Si vous avez de petits revenus, votre chantier peut être pris en charge à 100%.

Reste à savoir comment le gouvernement compte appliquer sa nouvelle campagne. « La rénovation énergétique du demi-million de passoires thermiques qui existent encore en France ne doit plus être un vœu pieux mais bien une réalité », martèle Frédéric Utzmann. De leur côté, les professionnels du bâtiment s’inquiètent de l’avenir crédit d’impôt à la transition énergétique. Aux dernières nouvelles, il devait se transformer en prime à partir de 2019.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation