MENU

80% des Français ne payeront bientôt plus la taxe d’habitation. Cette année, la baisse progressive atteindra 30%. Le gouvernement souhaite se montrer « pédagogique sur une mesure essentielle du quinquennat de rendre du pouvoir d’achat ». Pour ce faire, les avis de taxe d’habitation comporteront cet automne un encadré très visible en haut à gauche.

Un nouvel encadré pour vous aider

Cette mention renseignera les contribuables sur le gain obtenu, rapporte Les Echos. L’encadré contiendra la mention suivante : « A la suite de la réforme nationale de la taxe d’habitation, vous bénéficiez d’une réduction de 30 % de cet impôt. La réduction peut être inférieure si vos collectivités ont augmenté leur taux ou supprimé des avantages vous concernant. » L’avis d’imposition indiquera ensuite la somme que le contribuable aurait payée sans la réforme.

Pour le ministère des Finances, c’est un bon moyen d’expliquer cette mesure phare du quinquennat. L’avis d’imposition précisera ensuite le rôle des collectivités, dans le cas où elles auraient augmenté leurs impôts locaux. Les maires, présidents d’intercommunalité ou de métropoles pourraient utiliser ce moyen discret pour équilibrer leur budget. De quoi détecter une éventuelle hausse de +10% ou une réduction des abattements pour les ménages modestes.

Un simulateur disponible en ligne

Toutefois, le risque de mauvaise surprise reste faible. Investissements locaux, baisse des subsides d’Etat… Les élus locaux ont déjà voté les éventuelles hausses de taxes. Par exemple, la taxe d’habitation devrait augmenter de +26% dans l’agglomération de Bergerac (Dordogne), indique France Bleu. Les associations d’élus locaux devraient cependant éviter de trop alourdir la fiscalité locale, deux ans avant les prochaines élections municipales.

Tous les Français ne bénéficieront pas de la mesure du gouvernement. Pour aider le contribuable à s’y retrouver, Bercy a mis en place un simulateur en ligne. Chacun peut calculer sa future taxe d’habitation sur le site impots.gouv.fr, rappelle CNews. L’utilisateur doit juste renseigner son revenu fiscal de référence et le nombre de part(s). Il peut aussi indiquer en option le montant actuel de sa taxe d’habitation. Une bonne façon d’y voir clair dans sa comptabilité !

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. QUIGNARD

      C’est une mesure sociale réalisée par étape sur 3 ans apparemment, en fonction des revenus du foyer, mais qui engendre un paradoxe au moins les 2 premières années:
      Le locataire ne payera plus de taxe d’habitation en sus de son loyer,s’il ne dépasse pas le plafond de référence, tant mieux pour lui.
      Le propriétaire, plus aisé ? continuera à payer cette taxe pour habiter chez lui ! !
      ou sera-t-il considéré comme locataire de la maison ou l’appartement qu’il occupe et qui lui appartient, pour en bénéficier ?
      Ce n’est , en tous cas, pas un encouragement à devenir propriétaire ces 2 ans là.!!

    Comparer les devis habitation