MENU

L’association Toit à Moi achète des appartements à Toulouse (Haute-Garonne) pour y loger des sans-abriCette initiative qui a vu le jour voici 10 ans à Nantes (Loire-Atlantique), rapporte 20 Minutes. Elle évite aux SDF la multiplication des adresses d’hébergement provisoires, en échange d’un petit loyer.

Quatre acquisitions en deux ans

Les bénéficiaires sont considérés comme des locataires plutôt que des hébergés. De plus, les loger en ville permet de préserver le lien social. Le système repose sur le principe de la coopérative. Plusieurs parrains se regroupent pour des biens immobiliers en commun. Ces personnes versent des dons mensuels à l’association Toit à Moi. Le cumul de leurs contributions permet de rembourser l’achat des appartements.

Les membres qui cotisent bénéficient ensuite d’un abattement fiscal. « Sur cinq ans, il faut seulement 80 personnes donnant 20 euros par mois pour acheter un logement… 20 euros qui font 5 euros seulement après déduction d’impôt », explique l’association dans une vidéo de présentation. Dans la Ville rose, Toit à Moi s’apprête à réaliser sa quatrième acquisition en deux ans. Elle demande juste à ses locataires de signer un « contrat d’accompagnement ».

Retrouver son indépendance

L’un d’entre eux a accepté de s’exprimer sous couvert d’anonymat. L’homme de 46 ans vivait auparavant dans la rue. Depuis décembre dernier, il habite dans un appartement acquis par l’association dans le quartier d’Empalot, au sud de la ville. « Je cherche ma place et ici j’en ai une », confie-t-il. Le logement offre un confort modeste, avec « un canapé, une table basse vide, un minimum de vaisselle pour s’astreindre à la laver, pas de télé, juste un poste radio pour la musique ».

L’association ne se contente pas de trouver un toit aux sans-logis. Elle accompagne le locataire dans ses démarches administratives, notamment la recherche d’emploi. Les bénévoles proposent aussi des activités culturelles comme des sorties, des repas ou un concert. Chaque locataire doit retrouver son indépendance, afin de pouvoir laisser sa place à un autre sans-abri. En moyenne précise Le Démotivateur, chaque bénéficiaire passe 3 ans dans l’un des appartements de Toit à Moi.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation