MENU

Augmentation de la surface habitable dans la même construction

Vous projetez de transformer les combles de votre logement en chambre ou d’aménager votre garage pour qu’il devienne une pièce d’habitation ? N’oubliez pas de vérifier comment vous couvre votre assurance habitation pendant les travaux de rénovation. Par anticipation, vous pouvez aussi vous intéresser aux conséquences de l’augmentation de la surface habitable pour ajuster vos garanties.

Si vous effectuez vous-mêmes les travaux :

  • La garantie responsabilité civile incluse dans votre contrat d’assurance habitation suffit pour les petites rénovations.
  • Une assurance construction dommages-ouvrage pour les travaux entrepris par les particuliers peut aussi être nécessaire en cas de gros œuvre ou d’opérations relevant d’un permis de construire.

Si les travaux sont réalisés par un professionnel, son assurance professionnelle le couvre en cas d’accident chez vous.

A l’issue des travaux, n’oubliez pas de réviser votre contrat d’assurance habitation en tenant compte de la nouvelle surface habitable et du nombre de pièces supplémentaires de votre logement. En cas de sinistre nécessitant une expertise, le contrat est systématiquement vérifié. Omettre cette extension peut entraîner une réduction significative de l’indemnisation.

Pour assurer des pièces supplémentaires, il suffit d’avertir son assureur, qui rédigera un avenant au contrat existant. Dans ce document, figure le détail des éléments pris en compte, ainsi que le nouveau montant de la cotisation.

Soyez vigilant si l’extension concerne une véranda. Classées en tant que dépendances par certaines compagnies d’assurances, les vérandas peuvent être considérées comme pièces habitables par d’autres.

L’assurance dépendance : quand est-elle nécessaire ?

Vous avez décidé de construire une dépendance dans votre jardin et vous vous demandez comment l’assurer. En premier lieu, il convient de définir ce que recouvre le terme « dépendance ». Les locaux exempts de communication intérieure avec l’une des pièces de l’habitation, tels que les garages séparés, les remises ou certaines constructions (mitoyennes ou non) sont considérés comme dépendances.

Ces surfaces n’étant pas habitables, elles ne sont pas initialement couvertes par le contrat d’assurance multirisques habitation, mais peuvent faire l’objet d’une extension de garantie. Cette extension ne signifie pas pour autant que les dépendances bénéficient des mêmes garanties que l’habitation. La garantie incendie peut par exemple être exclue si des engins à moteur thermique y sont entreposés, tout comme la garantie contre le vol si le bâtiment est insuffisamment sécurisé.

Pour une transformation d’une dépendance en habitation, l’assureur peut exiger un contrat séparé s’il considère que les risques à couvrir n’ont rien de commun avec l’habitation principale.

Le conseil d'Hervé !
L’assuré est en droit de refuser l’augmentation de la prime en cas d’agrandissement de l’habitation et peut résilier le contrat après avoir comparé plusieurs devis concurrents, tel que l’y autorise la loi Hamon.
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation