MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Le feu de forêt, jamais assimilé à une catastrophe naturelle

Même s’il est exceptionnel et aussi ravageur, un feu de forêt n’est pas considéré comme une catastrophe naturelle. Dès lors, c’est l’assurance habitation et sa garantie incendie de forêt qui sera activée une fois accomplie la procédure de déclaration auprès de votre assureur.

Lorsque vous emménagez dans une habitation située dans une zone potentiellement à risques, vérifiez auprès de la mairie s’il existe un plan de prévention spécifique.

S’il existe et que vous ne l’avez pas respecté, votre assureur risque de vous refuser l’indemnisation en cas de sinistre.

Les précautions à prendre pour prévenir les feux de forêt

Si vous résidez dans une zone réputée sensible en matière de risque d’incendie, vous êtes tenu de d’effectuer un débroussaillage sur :

  • les alentours de votre habitation sur un rayon de 50 mètres ;
  • le chemin d’accès sur une largeur de 10 mètres de chaque côté.

Dans le cas où un propriétaire ne fait pas exécuter les travaux exigés, il peut y être contraint par décision d’un tribunal. Un délai peut être imposé, accompagné de la mise en place d’une astreinte journalière de 76 €/hectare en cas de dépassement de la date limite.

Le maire de la commune peut également faire réaliser les travaux de débroussaillage par une entreprise. Le montant de la facture devra ensuite être acquitté par le propriétaire. De plus, une amende prévue par le Code forestier et pouvant atteindre 1 500 € sera ajoutée au coût des travaux de débroussaillage.

Feu de forêt et indemnisation

Notez que si un sinistre survient et que vous n’avez pas respecté les mesures de débroussaillage, votre assureur est en droit d’appliquer une franchise supplémentaire à celle prévue dans le contrat pouvant atteindre un montant maximal de 5 000 €.

Les dommages indemnisés par l’assurance sont ceux couverts par l’assurance habitation. Cela sous-entend que les équipements extérieurs, les arbres et autres aménagements paysagers ne sont pas couverts, sauf si vous avez souscrit une extension de garantie.

Sont concernés par l’indemnisation :

  • les biens détruits ou endommagés par les flammes ;
  • les biens endommagés par la fumée ;
  • les dommages collatéraux dus à l’intervention des pompiers.

Comment solliciter votre assurance risque incendie ?

Ne s’agissant pas d’une catastrophe naturelle, le délai pour la déclaration d’incendie à votre assureur est celui spécifié dans le contrat. Il s’élève généralement à cinq jours.

De même, le montant maximal de l’indemnisation est celui défini dans le contrat.

Après la déclaration du sinistre, un expert est missionné afin d’évaluer le montant exact des dommages. Si vous devez procéder d’urgence à des travaux de déblaiement ou autres, prenez des photos de la situation antérieure et remettez-les à l’expert lors de sa visite.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation