MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

L’expert privé : pour obtenir un avis contradictoire

Lorsque survient un sinistre, l’assureur peut mandater un expert pour chiffrer les indemnisations prévues au titre de l’assurance habitation. Si cette procédure n’est pas imposée par la loi (sauf rares exceptions), elle est quasi systématique dès lors que les dégâts sont importants. Les experts sont alors directement dépêchés par la compagnie d’assurance pour établir un rapport d’expertise, transparent et objectif.

Mais parfois, les victimes de sinistres peuvent parfois avoir le sentiment que ce dernier minimise le montant total des préjudices à indemniser. Si vous n’êtes pas d’accord avec le rapport de l’expert de votre assurance habitation, vous pouvez le contester et faire appel à un expert privé pour une contre-expertise.

Celle-ci sera financée par vos soins et doit donc être envisagée si la somme en jeu le justifie. Certains contrats d’assurance habitation prévoient sa prise en charge par le biais de la garantie « honoraires d’expert ». En l’absence de cette dernière, le montant peut varier selon les compétences de l’expert indépendant, mais il faudra compter au minimum 800 €.

3 cas de figure sont possibles :

  • Si les deux experts parviennent à un accord sur une réévaluation des dégâts, l’assureur procède à une rectification du montant des indemnisations.
  • Si aucun accord n’est trouvé, le règlement du conflit peut être confié à un troisième expert. Les frais d’intervention sont alors partagés entre vous et votre assureur.
  • En dernier recours, vous pouvez porter plainte en justice, mais cette procédure demeure longue, incertaine et coûteuse.
Trouvez l’assurance habitation qui vous convient et faites des économies
Je compare

Au-delà de la contre-expertise, les réflexes à avoir

Faire appel à un expert privé reste un cas d’exception, ne serait-ce qu’en raison des frais et honoraires qu’il engendre.

Les compagnies d’assurance sont logiquement très exigeantes lorsqu’il s’agit de procéder à une indemnisation. Vous devez faire tout le nécessaire pour remettre un dossier complet, incluant les preuves tangibles (photographies, factures, preuves d’achat) de l’étendue des dégâts et des préjudices subis.

L’élément le plus crucial reste de bien se protéger au niveau du contrat d’assurance habitation. Pour cela,quelques réflexes simples suffisent :

  • Adaptez votre couverture aux biens présents dans votre logement en y incluant la valeur exacte de ceux-ci.
  • Veillez à mettre régulièrement vos garanties à jour.
  • Il peut être aussi intéressant d’opter pour des produits d’assurance habitation aux formules plus complètes, comme le rééquipement à neuf des biens mobiliers.

De nombreux critères entrent en ligne de compte pour le calcul de l’assurance habitation. Pour évaluer correctement vos biens et leur couverture, utilisez notre notre comparateur gratuit afin de trouver le contrat adapté à vos besoins.

Le conseil d'Hervé !
À défaut d’accord entre votre expert et celui de votre assureur sur le choix du troisième intervenant, le président du tribunal de grande instance peut désigner un expert judiciaire, à votre demande.
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. Dejean

      JE suis assure pour ma maison rééquipement a neuf j’ai u la foudre qui ma
      endommagés le moteur du portail automatique on ma rembourser avec 80%
      de vétusté et en immobilier au lieu de mobiliers

    Comparer les devis habitation