MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Phase 1 : Les déclarations de vol

La première chose à faire est de vous rendre au commissariat pour porter plainte contre X et déclarer le cambriolage de votre domicile. Vous devrez alors répondre à un certain nombre de questions :

  • Êtes-vous équipé d’un système d’alarme ?
  • Y-a-t’il eu vol avec ou sans effraction ?
  • Par où s’est introduit le malfaiteur ?
  • Quels sont les dommages causés ?
  • Avez-vous constaté qu’il vous manquait des objets. Si oui, lesquels ?

Après être passé au commissariat de police, vous devez adresser une déclaration écrite à votre assurance. Vous pouvez les prévenir par téléphone de l’envoi de votre courrier. Selon la loi, vous disposez de 2 jours pour faire cette déclaration. Pensez à joindre une copie de votre déclaration à la police.

Phase 2 : Vérifiez votre contrat d’assurance habitation

Votre contrat d’assurance habitation ne couvre pas forcément le vol. Veillez à bien vérifier les conditions de garanties auxquelles vous avez souscrit. Vous êtes généralement couvert si le vol a été commis avec effraction ou si le cambrioleur s’est introduit clandestinement alors que vous étiez présent dans la maison.

S’il est commis par un membre de votre famille, le vol ne sera pas indemnisé. De même, si vous êtes cambriolé pendant votre absence (durant plus de 90 jours consécutifs), vous ne serez pas couvert par votre contrat d’assurance.

Même si vous en possédez les factures, le vol d’un objet de grande valeur non déclaré à votre assurance ne sera pas couvert si celui-ci n’a pas été déclaré dans votre contrat d’assurance habitation.

Enfin, tous les biens que vous avez entreposé dans votre jardin ou dans des parties communes ne sont pas pris en compte par votre assurance habitation.

Phase 3 : Évaluez les dommages

  • Rassemblez tous les documents (factures, bons d’achat, garanties et photographies) attestant de l’existence de vos biens ainsi que de leur valeur.
  • Votre estimation du sinistre doit être adressée à votre assurance dans le délai prévu par votre contrat (généralement fixé à quelques semaines).
  • Changez très rapidement les serrures de votre logement.
  • Conservez précieusement tous les objets qui auraient été endommagés durant le cambriolage.

Après réception de votre courrier, votre compagnie d’assurances doit constater l’effraction à votre domicile ainsi que les dommages causés. Votre assureur mandate ainsi un expert qui se déplacera chez vous pour évaluer les circonstances du sinistre.

Vérifiez dans votre contrat quelles sont les conditions spéciales d’expertise. Après la visite de l’expert de l’assurance, vous recevrez un document qui vous informera des indemnités prévues. Si vous n’êtes pas d’accord avec les conclusions de l’expert de l’assurance, vous pouvez en engager un second. En cas de désaccord entre les experts, il faudra faire appel à un troisième pour trancher.

Après évaluation conjointe de votre part et de celle de l’expert, vous devez l’accepter et la signer. Si vous ne parvenez pas à un accord, vous devrez saisir un médiateur des assurances. Ce n’est qu’après cela que vous serez indemnisé en partie, déduction faite de la franchise prévue dans votre contrat.

Le conseil d'Hervé !
Vous avez décidé de saisir un médiateur des assurances ? Sachez que ses coordonnées se trouvent dans votre contrat d’assurance habitation. Il suffit juste de rédiger une lettre en expliquant le litige avec votre assureur. Pensez à conserver un double chez vous et à envoyer en recommandé pour avoir une preuve (datée) de votre envoi.
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation