MENU

Une assurance habitation à adapter aux besoins

Les personnes handicapées ou à mobilité réduite doivent généralement aménager leur logement avec des équipements spécifiques (fauteuil roulant, monte-escalier électrique, installations sanitaires, etc.). L’assurance multirisque habitation (MRH) traditionnelle ne les prend que rarement en charge, ce qui demande au minimum une extension de garantie et parfois la souscription d’un contrat spécifique.

Certains assureurs proposent des assurances pour personnes handicapées appelées « packs handicap » couvrant leurs besoins spécifiques :

  • l’assurance voiture pour personnes handicapées
  • l’assurance des prothèses auditives
  • l’assurance du fauteuil roulant électrique ou manuel et son remboursement à la suite d’un sinistre
  • le remboursement des équipements Basse Vision (cannes télescopiques, loupes, etc.)
  • la prise en charge des frais vétérinaires d’un chien guide en cas de maladie ou d’accident

Ces formules sont le plus souvent accompagnées de franchises et limitées par des plafonds financiers. Vous devez par conséquent vérifier que ces deux aspects répondent aux spécificités et à la valeur de vos équipements.

Comme l’immense majorité des assurances portent sur du matériel, un taux de vétusté est appliqué en cas de sinistre. Les franchises étant en principe d’un montant fixe, il est essentiel de s’assurer que l’indemnisation reste intéressante une fois celui-ci déduit.

Pour un équipement loué, vous devez minutieusement étudier le contrat de location et en particulier les points pouvant engager votre responsabilité en cas de détérioration, destruction ou vol. Selon les cas, vous pouvez en effet être tenu d’indemniser le loueur à hauteur de la perte subie.

Quelle assurance pour un fauteuil roulant électrique ?

D’après le Code des assurances, un fauteuil roulant électrique « est assimilable à un véhicule terrestre à moteur ». Vous devrez donc souscrire une assurance en conséquence. Deux cas de figure sont prévus :

  • Votre fauteuil roulant électrique ne dépasse pas 6 km/h : votre assurance multirisque habitation suffit. Vous devez obligatoirement être assuré pour la responsabilité civile. Les garanties vol, incendie ou encore dommages sont optionnelles. Certaines compagnies ne facturent aucun surcoût tandis que d’autres demandent une cotisation annuelle.
  • Votre fauteuil roulant électrique dépasse 6 km/h : il est considéré comme un cyclomoteur 3 roues ou un tricycle à moteur et a les mêmes obligations qu’une voiture. Vous devez souscrire une assurance auprès d’une compagnie spécialisée dans l’assurance pour personnes handicapées.

Des garanties complémentaires souvent utiles

Des extensions spécifiques appropriées aux personnes handicapées et à leur famille peuvent être souscrites, par exemple :

  • la garantie de maintenance portant sur les équipements
  • l’assistance médicale via un numéro de téléphone ou un système connecté de surveillance
  • la prise en charge en cas d’impossibilité d’accès

Pensez également à souscrire une garantie protection juridique. Celle-ci vous permettra d’être représenté et défendu par votre assurance en cas de litige.

Souscrire une MRH la plus complète possible peut parfois éviter de devoir ajouter des contrats spécifiques. C’est pourquoi, avant de choisir une assurance, il faut toujours comparer les offres aussi bien en matière de coût que de portée des garanties, afin de bénéficier de la formule la plus adaptée à vos besoins, au meilleur prix.

Le conseil d'Hervé !
D’après le Code de la route, les personnes handicapées circulant en fauteuil roulant électrique ne dépassant pas 6km/h sont considérées comme des piétons. Elles peuvent ainsi se déplacer sur les trottoirs aussi bien que sur la chaussée. Dans tous les cas, que vous soyez en fauteuil manuel ou électrique, équipez-vous d’un gilet de sécurité réfléchissant.
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation