MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Comparer
Partager sur

Comment déterminer le nombre de pièces d’un logement pour vos impôts et votre assurance ?

Si la surface d’un logement influe sur le prix de l’assurance multirisque habitation (MRH), le nombre de pièces est également pris en compte dans votre déclaration aux impôts ou bien dans le calcul de votre prime d’assurance. Comptabiliser les pièces peut sembler enfantin, mais il faut toutefois savoir qu’elles ne doivent pas toutes être additionnées et pas toujours de la même manière.

Ne doivent être comptées pour une pièce que celles d’une surface supérieure à 9 m² et inférieures à 30 m². Ce dernier point peut surprendre, mais il faut savoir qu’une surface supérieure à 30 m² doit être comptée pour 2 pièces. Sont exclues du calcul les pièces telles que la cuisine, la salle de bain, les toilettes et celles de même type, seules étant considérées les pièces dites « à vivre ». Ne vous inquiétez pas, le fait qu’elles ne soient pas comptabilisées ne signifie pas pour autant qu’elles ne seront pas assurées.

Surface habitable, une base essentielle du contrat d’assurance habitation

La surface habitable de votre logement est un des éléments pris en compte pour calculer le montant de la prime d’assurance habitation et le montant du capital garanti, mais aussi pour votre déclaration aux impôts. La surface habitable représente la somme des surfaces de plancher de chaque pièce en dehors des surfaces occupées par les murs, cloisons, cages d’escaliers, etc.

Le nombre de pièces et de niveaux intervient également. Toute modification du nombre de pièces ou de la surface habitable nécessite une modification du contrat. Il en est de même lorsqu’une pièce existante change de destination, qu’il s’agisse de combles transformés en chambre ou d’un garage devenu une pièce dédiée au multimédia.

Modification de l’affectation d’une surface, faites modifier votre contrat d’assurance !

Même si le changement d’affectation d’une surface de votre habitation n’en change pas la surface, il peut modifier la surface habitable et le nombre de pièces. Le cas le plus fréquent est l’aménagement des combles transformé en chambres et parfois en véritable appartement.

Si vous « oubliez » de prévenir votre assureur de la création de ces pièces à vivre supplémentaires, votre MRH ne les couvre pas en cas de sinistre. Le risque est également de ne pas être indemnisé pour les dommages subis par les autres pièces si l’assureur peut prouver que l’origine du sinistre provient des nouveaux aménagements.

Ce sera également la cas si vous modifiez une partie d’une pièce et que vous ne la déclarez pas à votre assureur, comme une cuisine habitable.

Le conseil d'Hervé !
Même s’il est important de faire modifier son contrat d’assurance maison pour tout changement dans votre logement, il pourra aussi vous être avantageux de comparer les différentes offres du marché afin de trouver la formule la plus économique, au meilleur prix.
Comparer les devis habitation
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation