MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Les raisons pour lesquelles vous ne serez pas dédommagé par votre MRH

Déclaration tardive d’un sinistre, non-paiement de la prime, fausse déclaration ou encore risque non couvert par le contrat : les compagnies d’assurance peuvent refuser de vous indemniser dans certaines situations.

D’autres cas de figure sont susceptibles de ne pas être couverts par vos garanties :

  • La réalisation de travaux non déclarés : au-delà du fait que le travail au noir est tout simplement interdit, il est plus que conseillé de faire intervenir des artisans couverts par l’assurance dommage-ouvrage. Pour des ouvrages importants tels que l’électricité ou la plomberie par exemple, faites appel à un artisan, vous bénéficierez en plus d’une garantie décennale. De la même façon, si vous décidez, en toute légalité, de réaliser vos travaux vous-même, tous les dégâts liés peuvent faire l’objet d’un refus d’indemnisation, votre contrat ne prenant en charge que ce qui a été déterminé à la signature.
  • La location de votre logement avec des solutions telles que Airbnb : au-delà de l’assurance hôte prévue dans le programme, il convient de prévenir votre assureur et de souscrire des garanties spécifiques qui couvrent la location saisonnière ou la sous-location afin d’anticiper un sinistre important.
  • Vous êtes responsable de l’entretien de votre maison. Si un sinistre ou un accident résulte d’un mauvais entretien, il est fort probable que votre assurance habitation ne vous dédommagera pas. C’est le cas de la garantie incendie lorsque le ramonage d’une cheminée est mal ou non effectué.
  • Que vous soyez locataire ou propriétaire, aucune assurance habitation ne prend en charge les dégâts causés par des nuisibles, tels que les termites, rats, souris ou encore les cafards.
  • L’absence prolongée : selon les contrats, au bout de 30 à 90 jours d’absence, le logement est considéré comme abandonné et votre assurance habitation ne prendra pas en charge les frais liés à d’éventuels dégâts matériels. Aussi si vous souhaitez partir plusieurs mois découvrir le monde, n’oubliez pas d’en informer votre assureur.

Toujours informer sa compagnie d’assurances pour un contrat au plus près de ses besoins

Pour qu’une assurance fonctionne, il faut faire preuve de la plus grande transparence. Ainsi, l’assureur et l’assuré peuvent proposer à tout moment une modification du contrat telles que de nouvelles conditions de garantie, la suppression ou l’ajout d’exclusions, le changement de plafonds de garantie ou de franchise ou encore la réévaluation des capitaux assurés pour une meilleure indemnisation.

Deux cas de figure :

  • L’assureur est à l’origine d’une proposition de modification : vous pouvez refuser ou accepter. L’accord doit être assorti d’un avenant au contrat comme le stipule l’article L. 112-3 du Code des assurances.
  • Vous êtes à l’origine d’une demande de modification du contrat d’assurance : il vous faut envoyer votre proposition via lettre recommandée. Sachez que, selon l’article L. 113-2 du Code des assurances, vous avez l’obligation de déclarer à votre assureur toute évolution susceptible « d’aggraver » les risques couverts par votre contrat d’assurance ou d’en créer de nouveaux.

Et si vous avez peur que le fait d’informer votre assureur augmente votre prime d’assurance, n’hésiter pas à comparer sur LesFurets afin de trouver l’assurance capable de répondre précisément à vos attentes sans pour autant vous ruiner.

Le conseil d'Hervé !
Si vous achetez un bien immobilier, le vendeur se doit de vous fournir un diagnostic termite dans le cas où votre logement se trouve dans une région à risques.
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation