MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Dégât des eaux : quels sont les recours possibles contre un voisin responsable mais pas assuré ?

En cas de dégâts des eaux, ou de tout autre sinistre, dont l’origine est un logement voisin, c’est son occupant qui reste responsable, qu’il soit assuré ou pas.

Dans tous les cas, vous devez immédiatement prévenir :

    • votre propriétaire si vous êtes locataire
    • les voisins suspectés d’en être responsables
    • le syndic de copropriété surtout si les parties communes sont également touchées

Quelles sont les démarches à effectuer ?

La première démarche est de déclarer le sinistre à votre assureur dans un délai de 5 jours par courrier recommandé avec accusé de réception. Vous devrez joindre et mentionner :

    • la liste des biens endommagés
    • les dégâts occasionnés dans votre logement
    • les justificatifs attestant de la propriété et de la valeur des biens endommagés (factures, photos…)
    • une attestation de propriété obtenue auprès de votre notaire dans le cas où sinistre a endommagé des biens immobiliers dont vous êtes propriétaire
    • le constat amiable de dégât des eaux rempli avec le voisin responsable

L’assureur pourra mandater un expert si les dégâts dépassent un certain seuil.

Comment être indemnisé ?

Dans l’hypothèse où le voisin occupant est locataire, la loi l’oblige à souscrire une assurance habitation. S’il n’en possède pas, c’est alors la responsabilité de son propriétaire qui sera mise en jeu.

Dans le cas d’un voisin propriétaire occupant non assuré, sachez que lorsque le logement endommagé fait partie d’une copropriété et que l’origine des dégâts se situe dans les parties communes, ces dernières sont couvertes au minimum par une garantie de responsabilité civile collective depuis l’entrée en vigueur de la Loi Alur.

Bénéficiez de la convention CIDRE !

Si le montant des dégâts matériels n’excède pas 1 600 €, c’est votre assureur qui prend en charge l’indemnisation au nom de la convention CIDRE. De plus, grâce à cette dernière :

Que faire si vous n’êtes pas intégralement indemnisé ?

Si votre contrat d’assurance habitation inclut une garantie protection juridique, vous pouvez demander son activation. Vous bénéficierez alors du soutien de juristes de la plateforme d’assistance dans le cadre d’un accord amiable avec l’occupant responsable ou le propriétaire du logement.

En cas d’échec, cette garantie prend également en charge tout ou partie des frais d’expertise ou des honoraires d’avocat.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation