MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Échange d’habitation : une formule gagnante

Le principe est simple : au lieu de louer une chambre d’hôtel ou un logement saisonnier, vous échangez votre maison avec celle d’un autre particulier le temps des vacances. Vous pouvez proposer l’idée à des amis dont vous souhaitez découvrir la région, ou passer par une plateforme dédiée comme HomeExchange.

Très économique, le troc de maison allège votre budget vacances : entre amis ou membres de la famille, c’est totalement gratuit ! Sur un site spécialisé, vous pouvez opter pour une tarification à la carte (environ 10 euros par nuitée) ou pour un abonnement annuel qui vous coûtera entre 85 et 130 euros. Imbattable !

L’échange de logements entre particuliers vous permet aussi de passer votre séjour dans un environnement chaleureux plutôt que dans une location impersonnelle. En 2016, cette formule séduisait 40.000 Français et ils sont chaque année plus nombreux.

Échange de maison : partez (bien) assuré

Côté assurance, il n’y a pas d’inquiétudes particulières à avoir. Selon la législation française, échanger sa maison ou son appartement avec un tiers, c’est comme inviter des proches à la maison ou encore leur prêter sa voiture. Cela dit, il ne faut pas prendre le troc de logement à la légère : relisez bien votre contrat d’assurance habitation. L’échange d’habitation est-il mentionné dans le document ? Si ce n’est pas le cas, votre assurance habitation doit inclure au minimum une garantie responsabilité civile.

Une garantie villégiature n’est pas de trop : cette clause couvre les dommages que vous pourriez occasionner sur votre lieu de séjour. Celle-ci est généralement prévue dans les multirisques habitation. Vous n’en possédez pas ? Avant de partir en vacances, contactez votre assureur pour qu’il ajoute la garantie villégiature à votre contrat. Attention : pour des vacances à l’étranger, assurez-vous que votre contrat vous couvre en dehors de la France.

Il n’est pas non plus inutile de consulter le contrat d’assurance de la personne avec qui vous échangez votre logement : vérifiez en priorité la présence de la clause “abandon de recours” qui n’engage pas votre responsabilité en cas de dommages (incendie, dégât des eaux) occasionnés par un voisin.

Les locataires peuvent-ils échanger leur logement ?

C’est tout à fait possible, car le troc de maison n’est pas considéré comme de la sous-location. Veillez cependant à prévenir le propriétaire ainsi que votre compagnie d’assurance avant de procéder à l’échange. Informez-les de l’identité des occupants et de la durée de l’échange.

Que faire en cas de dommages ?

D’après les plateformes d’échange de maisons, les sinistres et vols sont rares. Mais personne n’est à l’abri d’un pépin : que faire par exemple si un dégât des eaux survient sur votre lieu de séjour ? Ça dépend :

  • Si vous n’êtes pas responsable des dommages, la multirisque habitation de la personne chez qui vous séjournez couvrira le sinistre.
  • Si vous êtes à l’origine du dégât des eaux, l’assureur de la personne chez qui vous séjournez peut couvrir le sinistre mais risque de se retourner contre vous.

D’où l’importance, pour chacune des parties engagées dans l’échange de maison, de souscrire une garantie villégiature.

Le conseil d'Hervé !
Pour plus de sérénité, établissez un contrat d’échange de maisons en indiquant le montant des franchises et qui les prendra en charge en cas de sinistre.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation