Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Comparer
Partager sur

Comment reconnaître une fuite de gaz ?

Contrairement à ce qu’il serait légitime de penser, le gaz naturel est inodore. Lorsqu’une fuite de gaz se produit, il est pourtant possible de sentir une odeur particulière. En réalité, un produit à base de soufre est ajouté au gaz pour permettre, justement, de le détecter. Sur le plan technique, l’odeur de soufre se fait sentir lorsque la concentration de gaz dans l’air ambiant dépasse 1 %. Si vous sentez une odeur de gaz se répandre dans votre logement, c’est donc le signe d’une fuite dans votre installation de gaz. Il est alors important d’agir le plus rapidement possible. Le gaz est en effet particulièrement dangereux. Non prise en charge, une fuite de gaz peut entraîner une intoxication au monoxyde de carbone, une asphyxie, un incendie, voire une explosion en cas de contact avec une étincelle. À noter que la fuite de gaz a souvent pour origine :

  • une installation endommagée (tuyau qui fuit) ;
  • le dysfonctionnement d’un appareil au gaz, type chaudière, plaques de cuisson, four, etc.

Quels réflexes adopter en cas de fuite de gaz ?

Si vous sentez une odeur de gaz se répandre dans votre logement, c’est le signe d’une fuite dans votre installation. En réalité, le gaz naturel n’a pas d’odeur, mais un produit à base de soufre lui est ajouté pour vous permettre de le détecter.

En cas d’odeur suspecte ou de fuite de gaz suspectée, vous devez adopter ces cinq gestes sans attendre pour limiter le potentiel danger lié à une fuite de gaz :

  • fermez immédiatement tous vos robinets de gaz ;
  • pensez également à ouvrir les fenêtres pour aérer votre logement et permettre que le gaz s’échappe ;
  • n’allumez aucun appareil électrique pour éviter de créer une étincelle ;
  • prévenez vos voisins ;
  • ne restez pas dans votre logement. Une fuite de gaz pourrait provoquer un évanouissement, vous asphyxier voire engendrer un incendie ou une explosion. Il est par ailleurs inutile de prendre le moindre risque, sachant que votre contrat d’assurance habitation prévoit une prise en charge en cas de fuite de gaz à votre domicile.

Qui intervient pour réparer la fuite de gaz ?

Une fois que vous avez sécurisé votre logement et ses occupants, la première chose à faire est de contacter un professionnel du gaz. Le numéro d’urgence sécurisé gaz GRDF est le : 0 800 47 33 33. Ces professionnels sont disponibles 24 heures/24 et 7 jours/7 car une fuite de gaz peut avoir des conséquences dramatiques, tant sur le plan humain que sur le plan matériel.

L’objectif du professionnel sera de vérifier l’ensemble de votre installation et de rechercher l’origine de la fuite de gaz pour pouvoir ensuite la réparer. Cette réparation se fera sur tout le matériel concerné par la production de gaz, qu’il s’agisse d’une gazinière, d’une chaudière à gaz, d’un robinet de gaz à obturation automatique ou même d’une canalisation de gaz enterrée.

Fuite de gaz et assurance habitation : quelle prise en charge ?

Dès lors que vous aurez évacué les lieux, pensez à contacter également votre compagnie d’assurance multirisque habitation pour l’informer de l’incident et de l’intervention d’un professionnel. Ce type d’intervention peut coûter très cher, surtout si elle intervient la nuit ou le week-end. Puisqu’il s’agit d’une urgence, vous aurez le plus souvent à avancer les frais d’intervention pour une fuite de gaz. Si vous avez souscrit un contrat complet prenant en charge les fuites de gaz, votre assurance habitation pourra vous rembourser tout ou partie des frais engendrés auprès de votre fournisseur de gaz.

Attention : certains contrats d’assurance habitation fixent des plafonds ou ne remboursent que la main-d’œuvre en cas de fuite de gaz.

Prévenir la fuite de gaz

Bien qu’une fuite de gaz puisse arriver à n’importe quel moment, rien ne remplace en pratique la prévention. D’une manière générale, pensez donc à :

  • entretenir régulièrement votre matériel fonctionnant au gaz (appareils au gaz et appareils de chauffage) ;
  • changer les flexibles avant la date indiquée ;
  • veiller à ce que les aérations de votre cuisine soient bien fonctionnelles ;
  • vérifier que votre installation gaz soit conforme aux dernières règlementations en vigueur ;
  • investir dans un détecteur de fuite de gaz.

Lors de la prise en charge d’une fuite de gaz par l’assurance habitation, il peut arriver que votre assureur refuse de vous indemniser s’il constate que la fuite de gaz résulte d’une négligence de votre part. Il est donc important, à la fois pour votre sécurité et pour votre porte-monnaie, d’appliquer toutes les recommandations délivrées dans ce guide pour éviter une fuite de gaz.

Le conseil de François !
N’hésitez pas à relire attentivement votre contrat pour connaître les modalités de remboursement en cas de fuite de gaz. Si vous jugez que les prestations promises sont peu suffisantes, vous pouvez comparer les différentes assurances habitation sur notre comparateur en ligne en quelques minutes.
Comparer les devis habitation
Partager sur
Comparer les devis habitation