Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Comparer
Partager sur

Ai-je besoin d’une déclaration officielle de l’état de catastrophe naturelle  ?

En cas d’inondation, c’est la garantie catastrophe naturelle de votre assurance qui entre en jeu. Elle ne fonctionne qu’avec une reconnaissance officielle de l’état de catastrophe naturelle par les pouvoirs publics.

À partir de cette déclaration au Journal officiel, vous avez 10 jours pour déclarer votre sinistre auprès de votre assureur habitation.

Récoltez un maximum d’informations sur les dommages subis et tentez de récupérer un maximum de justificatifs afin d’accélérer votre indemnisation (photos, vidéos, factures, coordonnées d’éventuels témoins).

En tant qu’assuré, suis-je, dans tous les cas, couvert par mon assurance habitation inondation ?

Tout dépend de votre formule d’assurance habitation contre les inondations. Si vous possédez une assurance multirisque habitation, votre assureur vous prélève obligatoirement une contribution au titre des catastrophes naturelles.

Vous serez donc couvert contre :

  • Les dommages matériels directement causés par cette catastrophe
  • Les coulées de boues
  • Les chocs mécaniques provoqués par le mouvement de l’eau
Le conseil de François !
Lors de votre recherche d’une assurance multirisque habitation, ne laissez pas le montant des primes compromettre votre sécurité. N’hésitez pas à faire appel à un comparateur d’assurances en ligne qui vous permettra de trouver une assurance habitation pour inondation adaptée à vos besoins et à votre budget.

Quels documents dois-je envoyer à mon assureur pour être indemnisé ?

Vous devrez adresser à votre compagnie d’assurance un courrier recommandé avec accusé de réception afin de recevoir une indemnisation d’assurance habitation, comprenant :

  • Un descriptif des dommages subis : vous devrez préciser que la nature de ces dommages relève d’une catastrophe naturelle (ruissellement, inondation, élévation ou d’affaissement du sol…).
  • Une liste des biens perdus, détruits ou endommagés pendant l’inondation : il est important d’inclure tous les justificatifs (photos, factures, actes notariés, expertises, etc.) en votre possession. Cela simplifiera et accélérera la prise en charge de la part de votre assureur.

Bon à savoir : les dommages relevant d’un vent fort vont faire entrer en jeu votre garantie tempête.

L’évacuation des eaux et le nettoyage sont-ils pris en charge ?

Si vous possédez dans votre contrat d’assurance habitation une garantie catastrophe naturelle, seront pris en charge les frais de :

  • Pompage
  • Nettoyage
  • Désinfection des lieux

Vous serez également indemnisé des dommages causés par l’eau stagnante dans votre habitation.

Dois-je m’attendre à une franchise ?

Oui. Celle-ci est forfaitaire et s’élève à :

  • 380 euros pour les habitations
  • 1 520 euros en cas de mouvement de terrain

Quelles autres garanties faire jouer pour mon assurance inondation ?

Rappelons que vous serez couvert par la garantie catastrophe naturelle si et seulement si un arrêté ministériel reconnaît et entérine ledit état. Une publication qui tarde parfois. C’est pourquoi il est conseillé de souscrire à une autre assurance inondation, non liée à la décision des pouvoirs publics.

La garantie dégât des eaux pour un remboursement par l’assurance suite à une inondation

Contrairement à la garantie catastrophe naturelle, la garantie dégât des eaux n’est pas obligatoire. Cependant, la plupart des assurances habitation incluent les inondations. Cette garantie couvre les dégâts causés par l’eau à l’intérieur de la maison.

Afin de savoir si vous pouvez l’invoquer, reportez-vous à votre contrat. Si vous disposez de cette garantie, étudiez si nécessaire l’étendue de la couverture. Par exemple, il sera généralement impossible d’espérer un remboursement de l’assurance en cas d’inondation, notamment lors de débordement de cours d’eau ou de fosse septique étant donné que cela provient de l’extérieur de l’habitation.

Si le dégât provient d’une fuite en toiture ou de fenêtres, ces éléments ne seront a priori pas non plus couverts. À noter que, si vous souhaitez déclarer une inondation à l’assurance habitation via la garantie dégât des eaux, vous ne disposez que de 5 jours pour en informer votre compagnie d’assurance.

L’assurance maison inondation et événements climatiques

Cette assurance maison inondation peut être également sollicitée, mais sous trois conditions.

  • D’abord, votre habitation ne doit pas se trouver sur une zone classée inconstructible.
  • Les intempéries doivent être suffisamment conséquentes pour avoir concerné au minimum un quartier, et pas seulement votre logement.
  • Les dégâts doivent enfin être consécutifs à l’événement climatique. Concrètement, ils doivent survenir dans les trois jours (voire moins) qui suivent l’aléa.

Si vous respectez ces critères et déclarez votre sinistre sous 5 jours, toujours avec le plus de pièces justificatives possibles, vous pouvez vous attendre à un remboursement d’assurance suite à l’inondation. Toutefois, l’assureur peut refuser de vous dédommager si vous avez utilisé votre assurance inondation avec indemnisation dans les années précédentes.

Protégez votre logement sur lesfurets

Sur lesfurets, anticipez tous les types de risques pour votre logement, y compris les inondations. Parlez-nous de vos besoins, de votre situation, de votre logement, et nous comparons pour vous l’ensemble des offres d’assurance habitation adaptées à vos moindres critères.

N’hésitez pas et protégez votre logement en souscrivant la meilleure assurance habitation sur lesfurets !

Comparer les devis habitation
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 commentaire(s)

    1. Pomedio

      Mon terrain a été inondé pendant 15 jours Il y a eu un d’arrêt de catastrophe naturelle d’inondation , ma dalle de maison s’est affaissée ! Serai-je remboursé par mon assurance ??

      1. Alex

        Bonjour Pomedio,

        En cas d’inondation, c’est la garantie catastrophe naturelle de votre assurance qui entre en jeu. Elle ne fonctionne qu’avec une reconnaissance officielle de l’état de catastrophe naturelle par les pouvoirs publics. À partir de cette déclaration au Journal officiel, vous avez 10 jours pour déclarer votre sinistre auprès de votre assureur habitation.

        Concernant votre remboursement, tout dépend de votre formule d’assurance habitation contre les inondations. Mais vous devez vous attendre à une franchise forfaitaire : 380 euros pour les habitations et 1 520 euros en cas de mouvement de terrain.

        En espérant avoir pu vous aider, à bientôt sur lesfurets 🙂

    Comparer les devis habitation