MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Etudiants, devez-vous déclarer vos revenus ?

Toutes les personnes majeures doivent déclarer leurs revenus, même si ceux-ci n’en perçoivent aucun. Vous avez le choix de les déclarer de manière individuelle ou via la déclaration d’impôts de vos parents.

Jusqu’à 25 ans, en tant qu’étudiant, vous avez la possibilité d’être rattaché sur le foyer fiscal de vos parents. Cela leur permet de bénéficier d’un part de quotient familial supplémentaire.

Si vous n’êtes pas étudiant mais que vous travaillez, vous pouvez tout de même être rattaché sur le foyer fiscal de vos parents jusqu’à vos 21 ans. Ils déclareront vos revenus perçus sur leur déclaration.

Quels revenus doit déclarer un étudiant ?

Vous êtes tenu de déclarer au Trésor public :

  • vos salaires perçus en cours d’année
  • les pensions alimentaires versées par vos parents
  • les bourses d’études accordées pour des travaux ou recherches déterminés
  • les allocations d’année préparatoire ainsi que celles d’IUFM

En revanche, il ne faut pas déclarer les bourses d’enseignement supérieur accordées sur critères sociaux, qu’elles soient versées par l’État ou les collectivités locales.

Si vous avez moins de 26 ans, vous n’êtes pas tenu de déclarer vos revenus s’ils n’excèdent pas l’équivalent de trois SMIC bruts sur une année. Vous devez par contre déclarer les sommes gagnées au-dessus de ce plafond.

Sachez également que les revenus perçus lors des stages sont exonérés dans la limite d’un SMIC brut annuel.

Enfin, bien qu’un étudiant boursier ne soit pas exonéré du paiement de la taxe professionnelle, il peut avoir droit à un dégrèvement. Pour que sa demande soit prise en compte, il doit remplir sa déclaration d’impôt séparément de celle de ses parents.

L’étudiant et la taxe d’habitation

S’il occupe un logement au 1er janvier de l’année, l’étudiant est redevable de la taxe d’habitation et ce, même s’il est en colocation.

Il peut cependant bénéficier d’une exonération ou d’un dégrèvement dans certains cas :

  • Le premier cas d’exonération est celui lié au fait que l’étudiant occupe le logement après le 1er janvier. Cette disposition n’est pas spécifique à l’étudiant, elle s’applique à tout le monde.
  • Un étudiant peut obtenir une exonération lorsqu’il occupe un logement dans une résidence étudiante gérée par le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS).
  • Un autre cas d’exonération est la location d’une chambre meublée, la taxe d’habitation étant alors due par le propriétaire.
  • Un étudiant sans aucun revenu peut bénéficier d’abattements abaissant très sensiblement le montant de la taxe d’habitation.
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation