MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

1. Qu’est-ce qu’un assureur considère comme une tempête ?

En règle générale, pour qu’un assureur qualifie un évènement climatique de tempête, il faut que des bâtiments solides de la même commune ou des communes avoisinantes à la vôtre ait subi des dommages réels.

Certains assureurs demandent à Météo France un certificat d’intempéries afin d’attester de la force du vent, qui doit être supérieure à 100 km/h.

2. Suis-je automatiquement couvert en cas de tempête ?

La garantie Tempête est comprise obligatoirement dans tous les contrats d’assurance habitation. L’étendue des remboursements et des biens garantis varient d’un assureur à un autre.

Les caves et les aménagements extérieurs (piscine, véranda…) ne seront couverts que s’ils sont mentionnés dans votre contrat.

Tous les dommages causés par la pluie à l’intérieur du bâtiment sont couverts s’ils apparaissent dans les 48 h ou 72 h suivant l’épisode de pluie selon votre contrat.

3. Dans quel délai dois-je prévenir mon assureur ?

Vous avez cinq jours pour prévenir votre assurance habitation et ce par tous les moyens possibles.

4. Quels documents dois-je fournir pour être indemnisé ?

Vous devez rédiger un descriptif des dommages subis le plus précis possible ainsi qu’une liste de tous les objets perdus ou abîmés.

Ajoutez une copie de toutes vos factures d’achats ou de réparations, des photographies, des vidéos… Bref, tout document qui puisse attester de la valeur de vos biens avant la tempête.

5. Ai-je besoin d’une déclaration de catastrophe naturelle ?

La déclaration de catastrophe naturelle n’est obligatoire qu’en cas d’inondation.

6. Les frais d’expertise sont-ils à ma charge ?

C’est l’assurance qui se charge de mandater et de rémunérer l’expert car c’est lui qui fixera, avec votre accord, le montant des dommages subis. Quand les dommages sont très lourds, l’assuré peut choisir son propre expert, mais ce sera à ses frais.

7. Comment sont calculés les montant des remboursements ?

Un devis du montant des réparations doit être fait. C’est sur cette base que votre assureur vous remboursera. Celui-ci ne doit pas dépasser la valeur du bâtiment déclarée lors de la signature du contrat.

Pour le mobilier, tout dépend du contrat. Certaines compagnies d’assurance indemnisent en valeur à neuf, d’autres imposent un coefficient de vétusté.

8. Si ma maison ou mon appartement n’est plus habitable, puis-je être relogé ?

Si votre lieu de vie est trop endommagé ou dangereux, votre assureur prendra en charge vos frais de relogement.

9. En cas de panne de courant, les denrées de mon réfrigérateur sont-elles assurées ?

Les denrées ne sont pas toujours couvertes dans les contrats de base. Si vous avez souscrit une garantie « perte des denrées dans un congélateur » vous serez remboursé en cas de tempête. Cependant, l’indemnisation est plafonnée à 1000 euros. Sachez que pour faire jouer cette garantie, vous devez déclarer le sinistre sous 48 heures.

10. Ma voiture restée dehors est endommagée. Suis-je couvert ?

Cela dépend de votre assurance auto. Si vous avez souscrit un contrat tous risques, vous serez sans doute indemnisé pour les réparations, mais vous paierez une franchise. Pour les assurés au tiers, tout dépendra des options que vous aurez souscrit. Généralement, vous ne serez pas couvert. 

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation