MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

A quoi sert la garantie gel ?

En hiver, le gel attaque généralement vos tuyaux et vos canalisations, provoquant fuites et dégâts des eaux dans votre logement. Si une bonne assurance habitation devrait vous couvrir pour ces dégâts, une garantie gel est un parfait complément à une garantie dégât des eaux. Selon les cas, elle peut être incluse dans cette dernière ou être proposée comme option ou extension.

En effet, les dégâts causés par le gel trouvant leur origine à l’extérieur d’une habitation font généralement partie des exclusions de la garantie dégât des eaux. D’où l’intérêt de souscrire une garantie gel quand on habite une maison individuelle, à plus forte raison dans une région réputée pour ses hivers rigoureux.

Notez que vos biens mobiliers et immobiliers ne seront indemnisés par la garantie gel que s’ils sont également couverts par une garantie dégâts des eaux.

Attention ! Les risques dus au gel étant assurables, les dégâts qu’il provoque ne sont pas couverts par la garantie catastrophe naturelle, même en cas de froid exceptionnel.

 

Conditions d’applications de la garantie gel  

La garantie gel n’est effective que si les dégâts provoqués par le gel sont accidentels. Par exemple, c’est le cas si votre installation de chauffage tombe en panne en votre absence ou que la France fait face à une période de froid exceptionnelle.

Ainsi, si vous vous absentez plus de deux jours, votre assureur vous impose de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter que le gel n’endommage votre tuyauterie.

Il est notamment recommandé de :

    • Laisser votre chauffage en mode hors-gel ;
    • Vidanger vos installations (conduits, réservoirs, chauffage central) ;
    • S’assurer que les canalisations sont correctement évacuées ;
    • Utiliser un antigel ;
    • Condamner l’alimentation en eau du logement en cas de très grand froid ;
    • Protéger tous les conduits.

Sans ça, votre assureur peut limiter votre prise en charge en cas de sinistre, voire même refuser de vous indemniser.

Dans tous les cas, sachez que l’assurance gel ne prend pas en charge la réparation des infrastructures responsables du sinistre.

Notez également que certains assureurs exigeront des travaux d’isolation des conduits et autres tuyaux si ceux-ci se trouvent à l’extérieur de votre logement ou dans des lieux non-chauffés (combles, sous-sols, cave, garage, etc.).

Pour en savoir plus, lisez attentivement les conditions générales et particulières de votre contrat d’assurance MRH. Vous pourriez par exemple y découvrir que le gel de canalisations enterrées n’est pas indemnisé.

A savoir. Votre compteur d’eau n’est pas couvert par votre garantie gel.
Dès lors il y a deux possibilités : soit vous avez pris toutes les précautions nécessaires pour éviter qu’il soit endommagé et auquel cas son remplacement sera pris en charge par votre service des eaux, soit ce n’est pas le cas et vous devrez mettre la main à la poche.

Propriétaire ou locataire, qui paye quoi ?

Le locataire doit prendre toutes les précautions nécessaires à la protection des canalisations et du compteur d’eau. En cas de dégâts dus au gel, c’est son assurance habitation qui intervient.

Cela dit, le propriétaire doit réparer toute dégradation sur les canalisations, les radiateurs ou les chaudières, sauf si le locataire en est à l’origine.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation