MENU

Les différentes normes pour les maisons modulaires

Depuis le 1er janvier 2013, les maisons modulaires sont soumises, comme toutes les constructions neuves, aux normes de construction :

  • RT 2012 (réglementation thermique 2012), qui oblige à limiter toutes les dépenses énergétiques inutiles ;
  • BBC (bâtiment basse consommation), qui exige le recours à des énergies renouvelables, le traitement des ponts thermiques et une étanchéité optimale à l’air.

À ces deux normes destinées à toutes les nouvelles constructions, s’ajoutent celles pour les bâtiments en kit qui reçoivent du public (ERP) ou des travailleurs (ERT) :

  • la norme ERT-ERP pour la sécurité incendie. Elle impose l’utilisation de matériaux conformes à la réglementation ;
  • la norme PMR, qui s’applique uniquement aux maisons modulaires qui reçoivent du public. Cette norme impose un accès pour les personnes à mobilité réduite.

Ces deux dernières normes concernent notamment les personnes qui désirent installer leur activité professionnelle dans un bâtiment modulaire.

Les conséquences de la norme RT 2012 sur les maisons modulaires

Le 1er janvier 2013, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) est entrée en vigueur. Obligatoire pour toutes les maisons neuves construites après cette date, cette norme vise à lutter contre les déperditions énergétiques.

Cette nouvelle norme relative à la construction a eu des conséquences néfastes pour les maisons en kit qui étaient proposées à l’époque. Ne répondant pas aux exigences thermiques, leur développement a connu un arrêt soudain.

Suite à cela, les constructeurs ont développé de nouveaux modèles de maisons modulaires, avec de meilleures performances énergétiques répondant aux nouvelles réglementations énergétiques imposées par la RT 2012.

Les obligations à suivre avant l’installation d’une maison en kit

Avant d’installer une maison modulaire sur votre terrain, il vous faut :

  • vérifier les fondations du terrain et vous assurer que le poids des modules ne va pas créer un affaissement ;
  • demander une autorisation auprès de la mairie lorsque la pose des modules nécessite l’utilisation d’une grue ;
  • déposer une demande de permis de construire pour les maisons de plus de 40 m² de surface au sol brute (avec les murs).

Les différents types de maisons en kit

Actuellement, il existe deux types de maisons en kit.

  • La maison prête à finir

Pour celle-ci, le constructeur se charge du gros œuvre et vous laisse le soin de terminer le travail grâce aux divers kits fournis (carrelage, sanitaires, matériel d’électricité et de chauffage, peintures et revêtement des murs…).

Un suivi à distance et des visites régulières sont effectués par le maître d’œuvre pour vérifier l’avancée des travaux. Une fois la maison finie, le constructeur valide la pose des divers kits et vous délivre les certificats de conformité nécessaires.

  • La maison modulaire à monter soi-même

Contrairement au premier type, cette maison préfabriquée ne dispose pas toujours d’une ossature « en dur ». Le type de matériaux utilisés l’empêche souvent de répondre aux exigences de la RT 2012.

Plusieurs constructeurs proposent ces logements, généralement en les adaptant à la région tant en matière d’esthétique que de respect des normes énergétiques.

L’achat d’une maison modulaire : des prêts difficiles à obtenir

Qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, les financements pour une maison en kit sont parfois difficiles à obtenir. Cela pour plusieurs raisons :

  • la date d’achèvement des travaux, souvent variable et impossible à déterminer avec précision ;
  • la construction en elle-même : pour un non-professionnel, bâtir sa propre maison peut représenter un défi de taille.

Cependant, dans la mesure où les normes obligatoires sont respectées, ces maisons ont droit aux mêmes prêts que les autres, comme le PTZ (prêt à taux zéro), particulièrement intéressant.

L’assurance habitation, dernière étape pour habiter la maison en kit

Une fois terminées, ces maisons en kit ne se différencient pas ou très peu des autres en matière de solidité et de confort. En ce qui concerne l’assurance multirisque habitation, le contrat est strictement identique. Vous pouvez ainsi bénéficier des mêmes tarifs variés suivant l’assureur et des mêmes garanties à sélectionner suivant vos besoins et votre budget.

Pour assurer une maison en kit, notre comparateur en ligne se montre tout aussi efficace que pour un logement traditionnel.

Le conseil d'Hervé !
À monter ou à terminer soi-même, les maisons en kit coûtent généralement moins cher à la construction qu’une maison dite traditionnelle. Renseignez-vous auprès de différents constructeurs pour trouver la maison modulaire qui vous convient.
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation