MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Des travaux qui ne nécessitent pas d’autorisation de la part des propriétaires

Lorsqu’un locataire souhaite s’approprier un espace, il lui est tout à fait possible de réaliser quelques travaux mineurs. Ceux-ci ne doivent en revanche jamais transformer l’espace existant. Casser une cloison, ajouter une fenêtre, etc. sont des réalisations totalement interdites sans autorisation du propriétaire. Tous les travaux liés à la décoration sont, eux, autorisés sans demande préalable au propriétaire.

Aussi un locataire peut-il tout à fait librement repeindre les murs des différentes pièces pour évoluer dans un logement qui lui correspond en termes de couleurs. Il lui est également possible de mettre de la moquette, du parquet flottant, etc.

Attention cependant, il reste conseillé de contacter le propriétaire si vous avez des goûts peu communs. En effet, si vous souhaitez mettre des couleurs trop vives aux murs, mettre une moquette très marquée, le propriétaire peut vous demander une remise en état ou ne pas vous restituer totalement votre caution. Les travaux de décoration doivent pouvoir s’adapter aux futurs locataires.

Contacter son propriétaire pour des travaux importants

Il n’est pas impossible que votre propriétaire accepte des travaux plus conséquents si toutefois cela met en valeur son bien. Vous souhaitez abattre une cloison, mettre du double-vitrage ou créer une salle de douche ? Vous devrez obtenir un accord écrit de votre propriétaire. Dans le cas contraire, vous pourriez être contraint de tout remettre en état avant de quitter votre logement.

Parfois, il peut même s’avérer intéressant de contacter son propriétaire dans la mesure où certains peuvent consentir à contribuer financièrement aux travaux. Si les travaux effectués apportent une plus-value au logement, certains propriétaires remboursent les matériaux ou baissent le loyer, une solution pour être bien chez soi à moindre coût. Attention toutefois à bien mettre tout ceci noir sur blanc afin de ne pas rencontrer d’éventuels problèmes avec votre propriétaire.

Si votre logement se trouve dans une copropriété et que vous souhaitez réaliser des travaux importants touchant à la nature même du logement, sachez qu’il faudra également l’accord de la copropriété.

Enfin, notez que si vous réalisez des modifications notables (nouvelle pièce, etc.), pensez à en informer le centre des impôts pour votre taxe d’habitation mais aussi votre assurance habitation qui se doit de connaître la configuration de votre espace pour vous rembourser au mieux en cas de souci.

Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation