MENU
Comparateur d’assurance habitation
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance habitation qui vous convient
Je compare

Qu’est-ce qui est couvert par l’assurance incendie ?

L’assurance incendie protège les locataires ou propriétaires en assurant une indemnisation suite à un sinistre. Ainsi, si votre logement prend feu à cause d’un incendie de feu de cheminée, de la foudre ou d’une étincelle issue d’un appareil ménager, votre assurance devra être en mesure de vous dédommager.

Bien entendu, cela se fera au regard des garanties souscrites, en tenant compte d’éventuelles franchises comme c’est souvent le cas en matière d’assurance.

Quelles sont les exclusions de garantie incendie ?

Attention toutefois, certaines causes d’incendie peuvent être exclues de la garantie. Par exemple, s’il est provoqué par une cigarette mal éteinte, votre assureur invoquera une faute de votre part. Il en va de même pour un fer à repasser resté branché et bien sûr, pour les incendies intentionnels destinés à escroquer l’assurance.

Les situations d’exclusion de garantie incendie dans lesquelles vous ne serez pas couvert sont nombreuses et peuvent varier d’un assureur à l’autre.

En général vous ne serez pas couvert en cas d’incendie :

  • Qui trouve son origine dans une brûlure causée par le contact du feu ou d’une surface brûlante ou incandescente (telle qu’une cigarette)
  • Résultant de la combustion d’un objet
  • Lié à l’usure d’un appareil
  • Résultant d’un dysfonctionnement technique (défaut de fabrication, mauvais entretien…)

Vous ne serez pas non plus couvert en cas de négligence de votre part, par exemple si :

  • Vous avez laissé un fer à repasser branché
  • Vous avez intentionnellement provoqué un incendie
  • Vous avez vous même jeté des objets dans la cheminée

Enfin, vous ne serez pas non plus indemnisé pour :

Un bris de glace résultant d’une chaleur excessive sans qu’un incendie se déclare

Les appareils électriques ou électroménagers endommagés par la foudre

Les incendies résultant d’installation de chauffage d’une piscine extérieure

C’est l’expert qui, lors de sa visite, pourra déterminer la cause du sinistre et éventuellement vous tenir pour responsable.

Comment éviter les incendies ?

Si les incendies dus à la foudre, à la propagation d’un feu voisin ou de fait criminel sont bien difficiles à éviter, plusieurs mesures peuvent vous permettre d’agir en amont face à ce risque

Ainsi, sachez qu’il existe plusieurs mesures obligatoires de prévention des incendies :

  • D’abord, des détecteurs de fumée doivent être installés dans votre logement. Si vous êtes locataire, c’est le propriétaire qui doit s’en occuper, mais c’est de votre responsabilité de les entretenir, voire de les remplacer si besoin.
  • Le ramonage est également obligatoire si vous avez une cheminée. Il doit être effectué 2 fois par an au minimum, dont une fois en période de chauffe.
  • Enfin, le débroussaillage est imposé par la loi. Les obligations varient selon votre emplacement géographique, d’où l’importance de vous renseigner auprès de votre mairie, notamment si vous résidez dans une zone réputée sensible en matière de risque d’incendie. Celui-ci doit être effectué sur les alentours de votre habitation sur un rayon de 50 mètres et sur le chemin d’accès sur une largeur de 10 mètres de chaque côté.

Si ces mesures ne sont pas respectées, vous vous exposez à de lourdes pénalités sur votre indemnisation, voire à sa suppression : soyez donc vigilants en ce qui concerne leur mise en place !

Comment être indemnisé pour un incendie ?

En cas d’incendie dans la maison, vous disposez de 5 jours ouvrés pour prévenir votre assureur. Un expert sera ensuite envoyé pour évaluer les dommages subis par votre habitation. Ainsi, ne jetez pas les objets endommagés, et rassemblez les preuves de l’existence et de la valeur de ces biens. Il est d’ailleurs préconisé de s’occuper de cela avant tout incident, afin d’être paré en cas d’incendie.

L’assurance vous fera ensuite parvenir une proposition d’indemnisation, en lien avec les observations de l’expert.

Quel remboursement pour un incendie ?

  • Pour les biens immobiliers, l‘indemnisation se basera sur la valeur de reconstruction à neuf, après déduction d’un coefficient de vétusté.
  • Pour les biens mobiliers, elle se basera généralement sur la valeur de remplacement, là encore après déduction du coefficient de vétusté. Il arrive également parfois que l’indemnisation se fasse à partir de la valeur à neuf au jour du sinistre.
  • Pour les objets de valeur, l’indemnisation interviendra dans la limite du montant choisi lors de la souscription.

Notez toutefois que si un tiers est responsable du sinistre, c’est son assurance qui devra vous indemniser pour les biens endommagés.

L’indemnisation en cas de feu de forêt

Tout aussi voire plus ravageur qu’un incendie, un feu de forêt n’est cependant jamais considéré comme une catastrophe naturelle. Dans ce cas particulier, c’est l’assurance habitation et sa garantie incendie de forêt qui sera activée une fois que vous aurez terminé la procédure de déclaration auprès de votre assureur.

Lorsque vous emménagez dans une habitation située dans une zone potentiellement à risques, vérifiez auprès de la mairie s’il existe un plan de prévention spécifique. Il peut également arriver qu’elle fasse réaliser des travaux de débroussaillage par une entreprise. Le propriétaire devra alors se faire acquitter le montant de la facture.

S’il existe un plan de prévention concernant votre zone géographique et que vous ne l’avez pas respecté, votre assureur risque de vous refuser l’indemnisation en cas de sinistre.

Notez que si un sinistre survient et que vous n’avez pas respecté les mesures de débroussaillage, votre assureur est en droit d’appliquer une franchise supplémentaire à celle prévue dans le contrat pouvant atteindre un montant maximal de 5.000 €.

Les dommages indemnisés par l’assurance sont ceux couverts par l’assurance habitation. Cela sous-entend que les équipements extérieurs, les arbres et autres aménagements paysagers ne sont pas couverts, sauf si vous avez souscrit une extension de garantie.

Sont concernés par l’indemnisation :

  • Les biens détruits ou endommagés par les flammes ;
  • Les biens endommagés par la fumée ;
  • Les dommages collatéraux dus à l’intervention des pompiers.

Quid de la réparation des biens à l’origine du sinistre ?

En règle générale, si un appareil électroménager défectueux est à l’origine de l’incendie, les conséquences sur vos biens mobiliers et votre logement seront prises en charge, mais pas la réparation du bien.

Son remplacement est de l’ordre de l’assurance dommages électriques.

Le conseil d'Hervé !
En cas d’incendie, les dommages causés aux arbres et aux plantations ne sont généralement pas couverts. Il est toutefois possible de souscrire une extension pour les assurer. Renseignez-vous auprès de votre assureur !
Comparer les devis habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis habitation