cosmo feu connecte moto

La start-up française Cosmo Connected a mis au point un feu stop amovible, à coller à l’arrière des casques. Connecté à une application mobile, il permet de rendre beaucoup plus visible le freinage et d’augmenter la sécurité des motards. Le dispositif a été dévoilé au CES de Las Vegas, le rendez-vous international des innovations technologiques qui se déroule jusqu’à ce dimanche.

L’appareil se présente sous la forme d’un boîtier rectangulaire de 150 grammes, composé de douze diodes LED rouges et d’un petit aimant. Dès que l’utilisateur freine ou ralentit, ce feu stop « nouvelle génération » s’allume.

Pour les motards, les sportifs et les professionnels

Intelligent, l’outil dispose également d’un accéléromètre intégré qui lui permet d’interpréter les gestes du porteur du casque. N’étant pas relié aux organes de freinage du véhicule, il devient un élément de sécurité supplémentaire, de quoi multiplier les chances d’être vu, notamment par les véhicules en hauteur, tels que les bus, les camions ou les gros 4×4.

Cosmo n’est pas dédié qu’aux motards. L’appareil connecté peut également servir lors de la pratique de sports à risques (ski, vélo, équitation, sports extrêmes…). Le monde de la construction, la police ou les livreurs sont également ciblés par l’entreprise.

Un appareil capable de prévenir les secours

« Conçu pour sauver des vies », ce feu stop intelligent mise aussi sur sa fonction « appel des secours en cas de chute ». Si le porteur du casque ne répond pas à des sollicitations, alors le dispositif dirigera pompiers, policiers ou Samu vers le lieu de l’accident grâce au GPS du téléphone. Il permet également de communiquer aux secours des informations importantes en cas d’accident (groupe sanguin, allergies potentielles, personnes à prévenir en cas d’urgence, etc.).

Cosmo peut être utilisé comme un feu d’appoint, auquel cas son autonomie est de 8 heures. En mode freinage, sa batterie lui permet de tenir 35 heures.

Ce feu 2.0 sera disponible sur le marché à partir du mois de mai au prix de 99 euros. Une application dédiée sera également disponible sur Android et iOS.