MENU

Les États-Unis pourraient appliquer de nouvelles taxes douanières pour les constructeurs de motos européennes. La menace d’une augmentation de 100% limiterait drastiquement les importations des constructeurs comme Piaggio, MV Agusta, Triumph ou encore KTM, a rapporté Moto Mag ce mercredi.

Les 50 à 500 cm3 seraient les plus touchées

L’augmentation brutale des taxes douanières serait une mesure de rétorsion commerciale, concoctée par l’administration Trump. En cause, le refus de l’Union Européenne (UE) d’importer du bœuf aux hormones produit outre-Atlantique. Les États-Unis menacent régulièrement de rétablir les droits de douane sur différents produits exportés par les Européens. Ils l’ont déjà fait pour le Roquefort, la moutarde ou les truffes par exemple.

Cette fois-ci, les deux-roues de 50 à 500 cm3 sont dans le collimateur américain. Cette mesure affecterait notamment l’Italien Piaggio, mais également les marques d’engins de cross et d’enduro comme AJP, Beta, CCM, KTMHusqvarna et Sherco. L’Association des Constructeurs Européens de Motocycles (Acem) a manifesté son inquiétude dans une lettre adressée au Bureau du représentant américain du commerce (USTR). ​​​​​​

156 000 salariés en Europe concernés

« Le secteur de la moto ne doit pas pâtir de différends commerciaux concernant des produits alimentaires » a plaidé Antonio Perlot, Secrétaire Général de l’Acem. « Nous devrions rechercher de nouvelles opportunités de promouvoir le commerce transatlantique et d’augmenter la richesse des deux côtés de l’océan, au lieu de créer de nouvelles barrières artificielles qui font du tort aux entreprises européennes, limitent le choix des consommateurs américains et nuisent à l’emploi aux USA » a ajouté le responsable.

Cette augmentation des taxes n’affecterait pas seulement les 156 000 salariés des constructeurs européens de deux-roues. Des tarifs douaniers plus élevés auraient aussi un impact négatif sur l’économie américaine. Cette mesure pèserait notamment sur l’activité des professionnels de la réparation et de la distribution de motos et scooters. Pour rappel, l’industrie motocycliste avait déjà connu une situation similaire en 1999 et 2008. Une perspective guère réjouissante pour le secteur.

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto