MENU

Chaque année, ils sont plus de 20.000 motards fous de Harley Davidson à débouler de toute l’Europe pour rejoindre l’Eurofestival de Saint-Tropez. Mais voilà, le festival réunissant les fans de la marque américaine pourrait quitter la célèbre station balnéaire du Var. Les organisateurs de la manifestation ne parviennent pas à équilibre les comptes.

« Nous accusons un déficit de 300.000 euros à chaque édition. On veut arrêter cette hémorragie financière et pouvoir enfin équilibrer les comptes », a expliqué Stéphane Sahakian, manager général de Harley France au Parisien.

Harley Davidson met la pression

Il s’agit alors de mettre la pression sur les communes du Golfe de Saint-Tropez. La manifestation, qui se déroule en mai, draine plusieurs milliers de touristes sur la côte varoise durant l’avant saison. Pourtant, les villes situées sur le parcours de l’Eurofestival ne participent qu’à hauteur de 40.000 euros au budget de la manifestation. Les organisateurs souhaiteraient donc voir les collectivités locales mettre la main à la poche.

Selon les calculs du quotidien, 20.000 motos qui sillonnent le Golfe durant quatre jours, cela représente 80.000 nuitées dans la région. Autant de taxes qui viennent remplir les caisses des communes, insinuent les organisateurs. S’il ne s’agit pas ici de la fin de l’Eurofestival, Harley France envisagerait d’exporter son grand raout annuel. Si la marque emblématique ne trouve aucune entente avec les collectivités locales, elle pourrait se tourner vers d’autres villes de France qui se sont déjà montrées intéressées.

Comparer les devis moto
Comparer les devis moto