MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Avertir le motard sans qu’il ait besoin de quitter la route des yeux. Les gants connectés « Liberty Racer » permettent d’anticiper les « zones de danger » 1 kilomètre à l’avance, précisait Moto Blouz le 10 novembre dernier. L’équipementier Racer a présenté son prototype début novembre au dernier salon de Milan (Italie).

Une vibration sur le poignet

Ces gants sont inséparables de l’application « Liberty Rider » qui se connecte en Bluetooth. La communauté des utilisateurs recense les dangers sur la route. Dès qu’un motard équipé approche d’une zone à risques (géolocalisation), les gants envoient une impulsion. Le pilote ressent une vibration sensible sur la face interne de son poignet. Cette alerte lui permet de rester vigilant et de ralentir avant d’atteindre le passage délicat, sans quitter sa trajectoire des yeux.

Les « Liberty Racer » précisent même la distance qui sépare le motard du danger, grâce à trois lampes témoins à LED sur le dos du gant. Le voyant vert allumé indique « zone de danger dans 1 kilomètre ». Le voyant jaune signifie « plus que 600 mètres » et le voyant rouge « plus que 200 mètres ». Les gants se transforment aussi en limitateurs de vitesse. Le pilote enregistre une vitesse maximale dans l’application, et reçoit une impulsion dès qu’il la dépasse.

Connectés pour 20 euros de plus

Les gants ne permettent cependant pas de connaître la nature du danger signalé. Il peut s’agir d’un virage dangereux, d’un objet oublié sur la route, d’un radar ou encore d’un accident de la route. Pour signaler lui-même un danger, le porteur des gants presse le bouton à l’extrémité de son pouce gauche. Les gants comportent un témoin de charge (LED bleue) et un interrupteur à la base de la manchette. Dans leur design, ils restent très proches des autres gants de la marque.

Les gants certifiés équipement de protection individuelle (EPI) existent en version légère pour l’été. Une version plus épaisse et plus chaude pour l’hiver devrait bientôt voir le jour. Le dispositif électronique s’intègre sans surpoids sur des modèles préexistants. Cette technologie ne craint pas la pluie. Le surcoût de l’équipement par rapport à des gants standards devrait se limiter à 20 euros la paire. La commercialisation débutera au printemps 2018.

Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto