MENU

La moto électrique Harley-Davidson arrivera en concession dès septembre 2019. Une boutique à Paris près de la place de la Bastille (XIe arrondissement) sera la seule en Europe à vendre ce modèle en une dizaine d’exemplaires, a rapporté France Inter ce jeudi 27 décembre.

Une moto silencieuse

Pour la marque qui a construit son identité sur le ronflement caractéristique de ses grosses cylindrées, c’est un pari audacieux. « Le bruit le plus fort que vous entendrez sera le battement de votre cœur », affirme le site officiel. Le projet LiveWire, premier modèle électrique de la marque, a été dévoilé le 7 novembre dernier au salon de la moto de Milan (Italie).

L’engin fonctionne sans embrayage ni vitesse à passer, avec 7 modes de pilotages différents. Ses roues de 17 pouces avec pneus sport Michelin et des suspensions Showa entièrement réglables devraient garantir une grande maniabilité. Niveau sécurité, la moto dispose d’un contrôle de traction et des freins anti-blocage. « Tout ce que vous avez à faire est de rouler », assure la marque.

Conquérir un nouveau public

Le prix n’a pas encore été communiqué. Sur les premières photos, le prototype s’affiche dans un coloris orange très caractéristique. Légende dans le secteur de la moto thermique, Harley-Davidson compte bien se faire remarquer sur le créneau de la moto électrique. Les fabricants de deux-roues suivent la tendance « zéro émission » impulsée par les constructeurs automobiles.

Depuis quelques années, la marque Harley-Davidson cherche à rajeunir son image pour relancer ses ventes. Le modèle Limewire vise une génération « qui n’a pas cette expérience de la mécanique approfondie que les baby-boomers ont avec la transmission manuelle et l’embrayage », expliquait  le PDG du groupe, Matt Levatich, dans une interview accordée à TheStreet le 25 avril dernier.

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto