Pâques a donné l’occasion aux motards de protester contre les nids-de-poule. Une dizaine de membres de la Fédération française des motards en colère (FFMC) du Nord a mené une action ce lundi à Lille (Nord) pour dénoncer le mauvais état de certaines routes dans l’agglomération, rapporte La Voix du Nord.

Un trou pour placer Martine

Ils se sont donnés rendez-vous de bon matin au rond-point du Port fluvial pour repérer les nids-de-poule présents sur la route. Les motards les ont matérialisés à l’aide de bombes de peinture de chantier, qui permettent d’écrire sur la chaussée. Sous l’œil des motards de la police, les membres de la FFMC ont transformé un trou « particulièrement gros » en véritable nid de poule. Les manifestants ont rempli le trou de paille pour y placer Martine, leur « poule fétiche », avec ses œufs.

« L’opération de ce matin ne vise pas à gêner les usagers, mais à marquer les aberrations comme celle-là. C’est très dangereux pour les utilisateurs de deux-roues, surtout sur un rond-point où il y a des entrées d’autoroute. Soit le motard peut éviter le trou, mais il se retrouve déporté sur une autre voie de circulation au risque de percuter un véhicule, soit il roule dedans au risque d’endommager sa machine ou de chuter » a expliqué Benoît Delemotte, porte-parole des motards.

Nids-de-poule et plaques d’égout

Les motards n’ont pas seulement marqué les trous béants dans la chaussée, ils ont aussi identifié les plaques d’égouts disjointes dans le centre-ville de Lille. Même s’ils savent que les trous qu’ils ont marqués vont être vite rebouchés, les motards de la FFMC ont déclaré qu’il n’était pas « normal d’en arriver là pour que les choses bougent ». Ils espèrent que les autorités réagiront avant qu’il n’y ait des accidents graves.

Comparer les devis moto
Comparer les assurances moto