MENU

Après le futuriste vélo électrique Trayser et le scooter électrique Raker, la startup française ETT a présenté sa première moto : le prototype H1L, rapporte Numerama.

Il s’agit d’une moto électrique équivalente à une 125 cc à la ligne singulière et dotée de sérieux atouts. Rien d’étonnant puisque la marque tricolore cherche avant tout à inclure dans ses produits « de la performance, de l’innovation technologique et du design », peut-on lire sur son site.

130 km/h et 120 kilomètres d’autonomie

Disposant d’un moteur alimenté par un pack de batteries de 6 kW, le H1L est capable de rouler à 130 km/h, une belle performance pour un équivalent 125 cc. Côté autonomie, le deux-roues peut parcourir 120 kilomètres avec une seule charge. La recharge complète dure environ 8 heures.

« Etant léger, puissant et surtout possédant l’ensemble des éléments nécessaires à l’utilisation d’un pic de puissance comme un contrôleur haut de gamme sur mesure, le H1L surpasse l’ensemble des scooters 125cc thermique du marché », estime ETT dans son communiqué de presse.

Priorité à la légèreté

La marque française née il y a cinq ans a fait le pari d’une moto plus légère pour booster son autonomie. Pour ne pas dépasser les 100 kg, elle a opté pour des pièces en aluminium et en fibre de carbone. Au-delà de sa ligne futuriste, la moto est dotée d’un écran digital, des optiques à LED et de suspensions réglables. Sa coque noire comprend même l’inscription Fast & Furious, note Numerama.

Le H1L est prêt pour la commercialisation. Mais il faudra tout de même attendre septembre 2019 pour se l’offrir. Le prix de l’engin devrait avoisiner les 6 490 euros, a précisé le patron de la société à Frandroid. Avec les aides, le prix pourrait tomber à 5 490 euros.

ETT prépare également la sortie en mars prochain d’une trottinette. Un deux-roues qui manquait encore à son catalogue.

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto