MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Le vélo pour prévenir la mortalité routière ? Augmenter le nombre de pistes cyclables en ville permettrait d’épargner 10 000 vies par an en Europe. Les chercheurs de l’Institut de santé global de Barcelone (Espagne) ont établi un lien entre densité des pistes cyclables, fréquence de leur utilisation et baisse de la mortalité routière des cyclistes.

Meilleure santé et chute de la pollution

Les chercheurs ont passé au crible 167 villes européennes, a rapporté Les Echos mercredi dernier. L’étude a été réalisée dans le cadre du projet PASTA (Physical Activity Through Sustainable Transport Approaches), financé par l’Union européenne. La pratique du cyclisme en ville dépend directement de la qualité de ses infrastructures. Un réseau cyclable dense et bien dessiné pousserait les habitants à privilégier le vélo dans 25% de leurs déplacements urbains.

Les bienfaits de la pratique du vélo dans les villes européennes ne s’arrêteraient pas là. Excès de poids, problèmes respiratoires, maladies cardiovasculaires… Pratiqué de façon régulière, le cyclisme permettait aux usagers de combattre les effets négatifs de la sédentarité sur la santé. Par ailleurs, le nombre de vélos diminuerait d’autant celui des voitures en circulation. L’essor du cyclisme entraînerait une baisse des accidents et de la pollution atmosphérique.

Des résultats dès 10% de pistes en plus

En matière de cyclisme, toutes les villes européennes n’en sont pas au même point. C’est l’agglomération de Londres (Royaume-Uni) qui aurait le plus à gagner d’une densité accrue des pistes cyclables sur son territoire. Les chercheurs ont calculé que la capitale britannique pourrait s’épargner 1 210 morts par an. Grâce aux pistes cyclables, la ville de Rome (Italie) sauverait 433 vies chaque année. De son côté, Barcelone épargnerait ainsi 248 usagers de la route.

En matière de cyclisme, toutes les villes d’Europe ne sont pas encore prêtes à s’inspirer des Pays-Bas où le vélo est un art de vivre. En revanche, une simple densification de 10% des réseaux de pistes cyclables actuels aurait déjà des effets tangibles. Dans le détail, cette mesure éviterait 21 morts à l’année à Rome. Comptez 18 vies sauvées à Londres et 16 à Barcelone. Une bonne piste de réflexion pour le gouvernement français, qui souhaite mieux protéger les cyclistes.

Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto