MENU

Apprendre à pédaler deviendra obligatoire à l’école primaire. Le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé cette mesure ce vendredi 14 septembre à Angers (Maine-et-Loire) dans le cadre du Plan vélo. Aujourd’hui, moins de 5% des Français se déplacent à vélo. Le gouvernement espère faire passer ce chiffre à 9% d’ici à 2024.

Les femmes moins à l’aise

La plupart des enfants sont initiés au vélo par leurs proches, rappelle la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB). Cette prérogative se partage entre les parents (69%), les copains (12%) et les grands-parents (10%). Equilibre, changement de vitesses, freinage… une demi-douzaine d’heures de pratique suffit à un débutant pour acquérir les bases. Un Français sur cinq (20%) déclare pourtant ne pas se sentir à l’aise sur un vélo, rapporte Le Parisien.

Le problème touche surtout un public féminin. En France, 15% des femmes seraient incapables de faire du vélo. « 90 % des personnes qui s’inscrivent à nos formations adultes sont des femmes. Beaucoup sont issues de l’immigration et ont grandi dans des familles où on n’apprend pas aux filles à faire du vélo » explique Frédéric Vitry, formateur à la vélo-école de l’association DAVS (Paris Sud). D’après lui, les hommes cachent davantage leur ignorance.

350 millions d’euros de budget

Désormais, tous les élèves devront être autonomes sur un vélo à l’entrée en sixième. Cette nouvelle génération devrait profiter de nouvelles infrastructures. Le Plan vélo prévoit un budget de 350 millions d’euros sur sept ans pour financer 25 mesures. Le gouvernement souhaite aménager des ponts et des tunnels pour les cyclistes au niveau des échangeurs autoroutiers. Des rocades devraient aussi voir le jour pour assurer la continuité des pistes cyclables.

Les associations d’usagers attendent aussi l’instauration du double sens cyclable, déjà obligatoire dans les zones à 30 km/h. Cette mesure sera étendue à toutes les rues à 50 km/h en agglomération, sauf en cas de danger avéré. Pour les parents qui souhaiteraient suivre leurs enfants en deux-roues, il existe déjà une multitude de formations pour adultes. La région parisienne compte ainsi une demi-douzaine d’associations. C’est le moment de monter en selle !

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto