MENU

Ni très efficaces, ni très confortables… Les masques antipollution traditionnels ne séduisent pas les utilisateurs de deux-roues. La startup française R-PUR a décidé d’y remédier, rapporte Le Figaro. Le masque connecté R-PUR possède plusieurs filtres contre les virus, pollens, bactéries… et même contre les particules fines.

Valve d’expiration « 50% plus rapide »

Le fabricant présente R-PUR comme le masque le plus filtrant au monde. Sa création a pris 18 mois. R-PUR dispose d’une valve haute performance d’extraction d’air, d’un filtre au charbon actif et d’une technologie de nano filtration, précise Caradisiac. Objectif : combiner filtration et ergonomie. Les 2 entrepreneurs à l’origine du projet gardent secret le nom du groupe industriel qui les a épaulés pour élaborer leur produit.

R-PUR intègre notamment un tissu déperlant, déjà utilisé pour les tenues militaires des forces spéciales et en haute couture. « La valve d’extraction de l’air chaud est une prouesse technologique brevetée, permettant une expiration 50% plus rapide qu’avec une valve classique » assure le fabricant. R-PUR comporte aussi des matières anti-transpirantes. Cette caractéristique préserve le confort de l’utilisateur quelle que soit la température.

Une application pour changer le filtre

R-PUR se porte facilement sous un casque intégral ou modulable. Le dispositif a été présenté au CES 2018 de Las Vegas (Etats-Unis) début janvier. Les consommateurs peuvent actuellement le précommander en ligne à 139 euros l’unité. L’utilisateur doit ensuite veiller à changer le filtre tous les 1 à 3 mois, en fonction du degré de pollution sur le trajet. Chacun de ces filtres coûte 39 euros. Pour aider les utilisateurs, R-PUR se connecte via une application pour smartphone.

L’appli mesure l’état du filtre, en fonction de la qualité de l’air sur le parcours. Elle fonctionne grâce aux données fournies par les observatoires régionaux de la qualité de l’air. Quand le filtre se révèle trop encrassé pour continuer à fonctionner correctement, l’application envoie une alerte au propriétaire.

Pour achever de convaincre ses futurs clients, l’entreprise joue la carte du made in France. En effet, seuls les velcros ne sont pas fabriqués dans l’Hexagone. Cocorico !

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. Teyssier

      J’ai reçu ma commande de mon masque R-Pur il y a 1 semaine (mars 2018) et je l’ai testé. Quel déception, je ne connais pas leurs bêta testeur qui ont fait du vélo ou couru avec ces masques mais dès le moindre effort c’est presque l’asphyxie assurée et la pente n’a pas besoin d’être forte pour que la ventilation devienne difficile, respiration obligatoire par la bouche si je veux garder une ventilation correcte. Pour l’humidité si celle-ci est bien évacuée j’ai malgré tout bien transpiré à l’intérieur du masque et j’ai constaté des gouttelettes sur la valve lorsque j’ai retiré mon masque.
      J’ai 12 kms pour me rendre sur mon lieu de travail, j’ai tenu sur 2 trajets aller, la côte sur mes trajets retours aurait été impossible à gravir équipé de mon masque à moins de monter à pieds, mais ce n’est pas là l’objectif.
      Ce masque est certainement très performant pour les propriétaires de deux-roues motorisés mais certainement pas pour produire un effort même limité. C’est certainement le plus performant du marché mais R-Pur ne faites pas croire aux cyclistes et coureurs qu’ils peuvent l’utiliser contrairement à ce que vous affirmez depuis le lancement sur votre site. Confiant dans le sérieux des propos tenu sur le site R-Pur j’ai acheté 2 masques pour soutenir leur développement et participer au projet, malheureusement je ne vais pas pouvoir utiliser ces 2 masques (un était pour ma femme) sauf les jours de pic de pollution et encore.

    Comparer les devis moto