MENU

Ce petit boîtier connecté s’installe en moins de 2 minutes. SMT Performances développe une technologie pour se protéger contre le vol de moto, mesurer les performances et prévenir les accidents. Fondée à Nantes (Loire-Atlantique) en juillet 2017, la startup commercialise son boîtier depuis décembre dernier.

Mesurer les performances

L’idée a germé dans l’esprit de Sami Mimouni (24 ans) pendant ses études, rapporte Les Echos. Le jeune homme en école d’ingénieur travaillait en alternance à la SNCF. Aujourd’hui, l’université de Nantes héberge son entreprise dans le cadre du programme Pépite pour les étudiants entrepreneurs. Le boîtier SMT Performance se branche sur la batterie du deux-roues avec une compatibilité en 6 volts et en 12 volts, soit la totalité des modèles homologués.

Cet accessoire fonctionne avec une carte SIM, et se connecte via une application sur smartphone. Son capteur GPS envoie une notification dès que sa moto se déplace de façon anormale. Ce système permet avant tout de prévenir le vol de deux-roues. L’appareil dispose aussi d’un accéléromètre pour mesurer les performances de la moto. Vitesse en ligne droite et dans les virages, angle d’inclinaison, historique des trajets… Le motard accède à une quantité de données sur sa conduite.

Responsabiliser les motards

Autre innovation, le système entend prévenir les accidents de la route. Un outil d’intelligence artificielle analyse les données. En cas de conduite dangereuse, un voyant de couleur devrait à terme s’allumer sur le tableau de bord. Le jeune entrepreneur espère ainsi responsabiliser les usagers. « En moto, la réalité, c’est que les deux tiers des accidents se produisent en campagne, par beau temps, et tout seul » rappelle Sami Mimouni.

Le boîtier coûte 249 euros pièce, disponible en ligne sur demande via le site internet de la startup. Le jeune homme en a déjà produit 150 sur ses fonds propres, grâce à un prêt étudiant de 50 000 euros. Après avoir reçu plusieurs prix en 2017 (Conférence Junior-Entreprise, Challenge Sécurité Routière, Mash-Up Nantes), Sami Mimouni espère écouler 2 000 boîtiers connectés sur le marché français des deux-roues d’ici fin 2018.

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto