MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Pourquoi acheter une moto d’occasion ?

Vaut-il mieux acheter une moto neuve ou d’occasion ? La question se pose forcément à un moment donné de votre projet d’achat. Pour faire un choix, prenez en compte les critères suivants :

  • Votre budget

Une moto neuve perd 20% de sa valeur la première année suivant son achat. Vous pouvez donc bénéficier d’une moto d’occasion de 2 à 3 ans en excellent état et à prix cassé. De plus, vous pouvez toujours négocier le prix de la moto. Si vous avez affaire à un particulier qui surestime sa monture, basez-vous sur les cotes de La Centrale et de L’Officiel du Cycle, de la Moto et du Quad pour argumenter.

  • Votre expérience

Si vous débutez, peut-être recherchez-vous une moto pour vous « faire la main ». Dans ce cas, préférez une occasion que vous pourrez remplacer par une neuve dès que vous aurez gagné en expérience.

  • Vos goûts

Si vous désirez acheter une vieille moto pour votre collection ou juste pour satisfaire votre passion des belles mécaniques, vous devrez évidemment acheter d’occasion. Si vous avez déjà de l’expérience, si vous êtes sûr(e) de votre choix, et si vous souhaitez équiper une moto à votre goût, optez plutôt pour un modèle neuf.

Où et quand acheter sa moto d’occasion ?

Vous pouvez acheter une moto d’occasion dans un garage ou chez un particulier. Si vous ne savez pas où acheter votre moto d’occasion, épluchez les petites annonces sur Internet et dans les revues spécialisées.

Mais l’achat d’une moto d’occasion chez un professionnel offre toutefois un certain nombre d’avantages :

  • Vous pouvez vous renseigner sur le garage en faisant une recherche sur le Web et connaître sa réputation. Le garage ayant pignon sur rue, vous pourrez vous adresser à lui en cas de problème après l’achat.
  • Les risques de vices cachés sur les motos sont limités car elles sont généralement révisées et contrôlées avant la vente.
  • Les motos vendues dans les garages sont souvent moins chères que celles vendues par des particuliers, ces derniers ayant tendance à surestimer le prix de leur moto.
  • Le professionnel peut vous proposer plusieurs modèles, que vous pourrez essayer.
  • Vous bénéficierez d’une garantie contractuelle pouvant durer 6 mois à 2 ans si vous achetez la moto.

Le meilleur moment pour acheter une moto d’occasion peut être à la fin de l’automne, en hiver ou au printemps. En hiver, la demande est moindre, et un particulier qui vend sa moto aura tendance à baisser le prix pour la voir partir. Au printemps, la demande est plus forte puisque les motards recherchent une monture pour partir en vacances. Il y a donc plus de choix, mais les prix sont aussi plus élevés. Si vous désirez changer de moto, la meilleure solution est donc de vendre votre moto au printemps et d’acheter la nouvelle en hiver. Quoi qu’il en soit, prenez bien le temps d’acheter votre moto d’occasion. Choisissez avant tout la machine qui vous plaira, ce qui peut prendre plusieurs mois !

Un rendez-vous réussi avec le vendeur

Contrairement à l’achat chez un professionnel, l’achat d’une vieille moto entre particuliers n’offre aucune garantie. Mieux vaut donc prendre toutes les précautions lorsque vous rencontrez le vendeur et sa moto. Si c’est votre premier achat, faites-vous accompagner de préférence par une personne qui s’y connaît en mécanique. Rendez-vous directement chez le vendeur pour avoir son adresse en cas de problème.

La checklist des points à vérifier

  • État général : signalez les rayures et éraflures qui peuvent résulter d’un accident. Examinez la visserie, qui ne doit pas être usée. Repérez les câbles rafistolés. Si des éléments ont été changés, demandez la raison de ces remplacements au propriétaire.
  • Roues : vérifiez que les pneus ne sont pas trop usés et que les jantes ne sont pas voilées.
  • Freins : contrôlez l’état des plaquettes ou du tambour. Les disques ne doivent pas être rayés ou voilés.
  • Suspensions : les tubes de fourche ne doivent pas être tordus ou rayés. Assurez-vous qu’il n’y a pas de fuites au niveau des joints. Appuyez sur le guidon pour tester l’état de la suspension avant et sur la selle pour la suspension arrière. La remontée doit se faire sans à-coups.
  • Commandes : testez les gardes d’embrayage, des freins avant et arrière, de la poignée d’accélération et les leviers.
  • Électricité : assurez-vous du bon fonctionnement des phares, des clignotants et du klaxon.
  • Liquides : contrôlez le niveau des fluides (huile moteur, liquide de frein, huile de transmission, etc.) et les éventuels sons suspects au démarrage.
  • Moteur : vérifiez l’absence de fuites, les vis et les traces de chutes éventuelles.
  • Transmission : la chaîne ne doit pas être rouillée, mal tendue ou usée.
  • Échappement : il ne doit pas y avoir de traces de corrosion ou de chocs.
  • Entretien : consultez aussi le carnet d’entretien qui doit être à jour.

Essayez la moto

Peu importe où vous acheter une moto d’occasion, il faut toujours l’essayer. Néanmoins, un vendeur peut être réticent à vous laisser l’essayer seul(e) de peur que vous ne reveniez pas ! Dans ce cas, vous pouvez lui proposer de monter en passager. Pendant l’essai, prêtez attention au freinage, à la suspension, à l’embrayage, à la boîte de vitesse. Testez le comportement de la moto dans les virages. Assurez-vous également de l’absence de fuites, d’émission de fumées ou de bruits suspects.

Réalisez la transaction dans les règles

Pour vous vendre sa moto, le vendeur doit prouver qu’il est propriétaire du véhicule. Il doit donc vous fournir :

  • Un certificat de cession
  • Un certificat de non-gage
  • Le certificat d’immatriculation (carte grise) barré avec la mention « vendue le… » inscrite en travers

Pour acheter votre moto d’occasion en France, ne versez jamais d’espèces, car un recours serait très difficile en cas de problème. Le paiement par chèque s’impose alors. Pour tranquilliser le vendeur, vous pouvez lui proposer un paiement par chèque de banque. La banque s’engagera à payer la somme à votre place : pas de risque de chèque sans provision pour le vendeur.

Assurez et immatriculez votre moto d’occasion

Comment assurer une moto d’occasion ?

Pendant l’essai, vous êtes couvert(e) par l’assurance du vendeur. Cependant, si vous achetez la moto, l’assurance du vendeur est suspendue le lendemain de la cession. Vous devez donc assurer la moto afin de pouvoir repartir avec. Pour cela, vous pouvez contacter votre assureur par mail ou par téléphone pour lui indiquer la date et l’heure à laquelle vous irez chercher l’engin. L’assureur aura aussi besoin du numéro d’immatriculation pour assurer la moto. Autre possibilité : vous louez le véhicule pendant quelques jours pour le tester. Dans un contrat de location en bonne et due forme, la moto est assurée au tiers par le propriétaire. Sinon, vous pouvez souscrire une assurance temporaire pendant la durée de la location.

Immatriculation de la moto d’occasion

Vous avez 30 jours pour faire immatriculer votre nouvelle moto. Vous pouvez réaliser cette démarche auprès d’un professionnel habilité ou en vous rendant sur le site de l’ANTS (Agence nationale des titres sécurisés).

Voici les documents dont vous aurez besoin pour acheter votre moto et l’immatriculer :

  • Photocopie recto/verso de l’ancien certificat d’immatriculation
  • Demande de certificat d’immatriculation
  • Déclaration de cession de la moto
  • Justificatif de domicile de moins de 6 mois
  • Mandat, si vous donnez procuration au professionnel qui vous a vendu la moto

Si vous effectuez la démarche en ligne, vous devrez certifier sur l’honneur que vous disposez d’une attestation d’assurance et d’un permis de conduire.

Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto