MENU

Comment est réglementée la conduite d’un motocross ?

La conduite d’un motocross est strictement réservée à un usage sportif sur un terrain spécialement prévu à cet effet. Des chemins privés adaptés à ce type de véhicule peuvent également convenir, à la condition qu’ils soient réservés à leur circulation exclusive au moment où ils les empruntent.

Une particularité est liée à ce sport d’exception : l’âge du conducteur et la cylindrée qu’il est autorisé à piloter :

  • entre 6 et 9 ans : cylindrée de 60 cc maximum,
  • entre 9 à 14 ans : cylindrée de 80 cc maximum,
  • entre 14 et 16 ans : cylindrée de 125 cc maximum,
  • à partir de 16 ans : toutes les cylindrées.

Cette pratique sportive très encadrée impose que le pilote, quel que soit son âge, soit titulaire d’un Certificat d’Aptitude aux Sports Motocyclistes et d’une licence délivrée par un club disposant d’instructeurs habilités à enseigner cette discipline. La licence inclut la responsabilité civile, seule véritable assurance motocross obligatoire, au regard de la loi. Ce qui n’exclut pas la souscription d’une assurance corporelle liée aux risques du motocross.

La responsabilité civile : une assurance motocross obligatoire à minima

Le motocross, non homologué sur les routes et les chemins ouverts au public, ne peut être couvert par les garanties moto classiques.

Le pilote de motocross est soumis à l’obligation légale de souscrire une assurance responsabilité civile qui couvrira les dommages causés aux tiers. Une option dommages corporels lui permettra de se protéger personnellement pendant la pratique.

Cette assurance peut être directement souscrite auprès du club, uniquement pour une pratique sur circuit. Elle peut également l’être auprès d’une compagnie d’assurance classique, que ce soit pour rouler sur un circuit de club ou sur le chemin privé de sa propriété.

Selon le contexte, les compagnies peuvent proposer des assurances motocross contre le vol, l’incendie, les collisions.

Parmi les motos tout terrain, la moto enduro occupe une catégorie à part. Homologuée pour la route, cette moto pourvue d’une carte grise possède un dispositif sonore et lumineux. Elle obéit donc aux exigences des deux-roues traditionnels. Cela implique qu’un conducteur de moto enduro doit être titulaire du permis correspondant à la cylindrée du véhicule. Et donc, l’assurance est de la même nature que celle qui est souscrite pour toutes les motos de route.

Le conseil d'Hervé !
Certaines compagnies d’assurance proposent des garanties spécifiques pour assurer le matériel nécessaire à la pratique du motocross, allant du casque à la remorque indispensable au transport de cet engin qui ne peut pas rouler sur les routes.
Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto