MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Compétition de moto : connaître les risques et bien s’équiper

Moto-cross, trail routier, enduro, les sports moto séduisent pour les sensations fortes qu’ils procurent. Mais, comme toute pratique sportive extrême, ils comportent des risques : blessures et chutes ne sont pas rares, que vous pratiquiez cette activité en amateur lors de week-ends « randonnée », ou que vous participiez à des compétitions officielles.

Avant de vous lancer dans l’une de ces disciplines fortes en adrénaline, il est donc indispensable de vous équiper correctement, et la compétition nécessite des équipements spécifiques.

Les casques de moto dits « racing » ou pour la piste sont certes plus coûteux, mais ce n’est pas pour rien ! Votre casque doit obligatoirement porter la norme CE ECE 22/05. Ce sera vérifié lors des compétitions au moment du contrôle technique. Il doit aussi impérativement être à la bonne taille. Le mieux est de vous faire aider par un professionnel pour bien le choisir. Ne faites pas l’impasse sur un bon casque, votre vie en dépend.

Vous avez également l’obligation de porter des gants homologués (renforcés au niveau des phalanges et des paumes), des bottes (il est conseillé qu’elles soient montantes de manière à bien protéger cheville et tibia), une combinaison en cuir doublé en coton, une protection dorsale (norme EN 1621-2 ou label FFM) et une protection pectorale (norme EN 14021 ou label FFM). Les compétitions de moto-cross nécessitent aussi un masque.

Sport moto : quelle licence choisir ?

Pour participer à des épreuves officielles de moto, qui sont toutes organisées sur le territoire français par la FFM (Fédération Française de Motocyclisme), il faut être licencié.

Et oui, depuis 2012, il est obligatoire d’être titulaire d’une licence (dans le club de moto de votre choix) pour participer à des épreuves sur circuits et sur piste. Cette licence fournit également l’assurance moto pour circuit indispensable.

Deux types de licences annuelles sont proposées : une pour s’entraîner sur circuit, et une autre qui permet de participer à des compétitions de moto. Votre club vous renseignera sur la procédure à suivre selon votre choix.

Compétition de moto : assurance obligatoire

Le calendrier des compétitions moto comprend des courses de vitesse, de moto-cross, de trial, de speedway, ou encore d’endurance, mais aussi des courses sur circuit en milieu naturel ou sur glace, qui restent parmi les plus risquées. C’est pourquoi vous devez souscrire un contrat d’assurance piste moto obligatoire pour faire de la compétition. Ce contrat est spécifique à la compétition et il vient en complément de votre assurance moto.

L’assurance moto classique pour les trajets sur route ne couvre pas la compétition

En effet, lorsque vous pratiquez un sport moto, votre assurance classique (pour les trajets sur route) ne vous protège pas, ou plus précisément : elle ne vous protège pas lorsque vous participez à des compétitions. En revanche, elle peut suffire si vous ne faites que du roulage d’entrainement, mais seulement à condition que la pratique sur circuit soit incluse dans votre contrat de base. Si ce n’est pas le cas, vous devez faire rajouter l’option par votre assureur, même pour une seule journée de pilotage sur circuit.

Sachez aussi qu’il existe des assurances moto de piste à la journée. Adressez-vous à un assureur spécialisé dans les sports mécaniques, ou contactez votre assureur pour lui demander d’ajouter une clause dédiée dans votre contrat actuel.

L’assurance moto des licenciés de la FFM

Lorsque vous vous inscrivez dans un moto club, vous devez prendre une licence auprès de la Fédération Française de Motocyclisme (FFM). Cette licence vous permet de bénéficier de l’assurance de la FFM.

Cette assurance « licenciés et moto clubs » comprend notamment la responsabilité civile, la protection juridique (recours et défense pénale), les garanties décès et invalidité, le remboursement des soins médicaux… À vous de voir donc, si selon votre pratique, ces garanties sont suffisantes.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez souscrire des options complémentaires pour renforcer votre couverture, soit directement auprès de l’assureur de la FFM, soit auprès de l’assureur de votre choix, en comparant gratuitement les offres sur lesfurets.

Comment assurer une moto pour circuit qui n’est pas homologuée pour la route ?

Votre moto n’est pas homologuée pour la route et vous n’avez pas de carte grise ? Vous devez donc souscrire une assurance spéciale pour pouvoir l’utiliser sur circuit. Votre contrat d’assurance doit a minima inclure une garantie de responsabilité civile. Mais il est aussi conseillé de bénéficier de la garantie personnelle du conducteur, d’une protection contre le vol, et d’options qui couvrent le transport de la moto.

Choisir une bonne assurance moto de compétition

Vous l’aurez compris, la pratique de la moto en compétitions sportives demande une couverture très spécifique. Avant de prendre le guidon sur circuit, ou dans le cadre de courses officielles, vous devez être sûr de bénéficier d’une assurance moto qui couvre ce genre de pratiques.

Quelle que soit l’utilisation que vous faites de votre moto de compétition, et même si elle reste au garage, vous devez a minima bénéficier d’une garantie de responsabilité civile. Votre contrat d’assurance doit aussi vous protéger vous avec une garantie individuelle du pilote. N’oubliez pas aussi de prévoir une assurance moto pour courses sur pistes incluant le vol.

Le conseil d'Hervé !
En optant pour la garantie d’assistance, vous bénéficiez d’un dépannage de votre moto de compétition en cas de panne ou de sinistre.

Vous souhaitez comparer les devis moto de compétition ? Rendez-vous sur notre comparateur en cliquant ci-dessous !

Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto