Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Assurance moto après retrait de permis

Que devient l’assurance moto après un retrait de permis ?

En cas de suspension, d’annulation ou d’invalidation de votre permis, vous êtes dans l’obligation de prévenir votre assureur, comme le dispose le Code des assurances (article L113-2). Cette déclaration doit être faite par un courrier recommandé précisant les circonstances du retrait de permis, dans les 15 jours qui suivent.

Mais que devient votre assurance moto après un retrait de permis ? Il faut s’attendre à deux conséquences :

  • Une augmentation de votre prime d’assurance moto, dont l’ampleur dépend de la gravité de l’infraction ou du délit. Cette surprime, qui vise à compenser la hausse du risque représenté par le conducteur, est encadrée par le Code des assurances (article A121-1-2).
  • L’assureur peut aussi choisir de résilier votre contrat, notamment en cas de circonstances aggravantes (taux d’alcool élevé, accident sous l’emprise de stupéfiants…).

Dans le second cas, il faudra souscrire une autre assurance moto, tout véhicule devant obligatoirement être assuré, même s’il reste au garage.

Comment retrouver une assurance moto après un retrait de permis ?

Retrouver une assurance moto après un retrait de permis peut s’avérer délicat : les conducteurs résiliés sont inscrits dans un registre accessible à l’ensemble des assureurs, et ceux-ci peuvent refuser de vous couvrir. Trois solutions s’offrent à vous :

  • Orientez-vous vers des assureurs spécialisés dans les profils à risque : conducteurs malussés, seniors ou conducteurs résiliés.
  • Inscrivez-vous comme conducteur secondaire sur l’assurance d’un proche.
  • Employez un comparateur en ligne (comme celui que lesfurets met à votre disposition) pour trouver des offres adaptées, sans avoir à démarcher chaque assureur.

N’oubliez pas que l’assurance moto, même suite à un retrait de permis, est une obligation : si vous avez du mal à trouver un assureur qui accepte de vous couvrir, il vous reste à saisir le Bureau Central de Tarification.