MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Je compare

Quel type de scooter choisir ?

Il existe aujourd’hui quatre grandes catégories de scooters à savoir les scooters urbains, les scooters GT, les scooters sport et les scooters trois roues.

  • Les scooters urbains qui sont les plus répandus, ils s’adressent à tous, mêmes aux plus jeunes, avec leur gabarit assez compact. Comme leur nom l’indique, ils sont pensés pour les petits trajets urbains puisqu’ils se faufilent aisément et trouvent facilement leur place sur un parking.
  • le scooter GT (pour grand tourisme) qui sera privilégié pour les plus grands trajets. Ce scooter un peu plus haut de gamme offre le confort nécessaire mais aussi la puissance pour parcourir de longs trajets, seul ou à même à deux. En outre, ils sont plus sécurisés puisqu’ils sont souvent équipés de l’ABS et de systèmes de freinage plus pointus.
  • le scooter sport, apprécié par les amateurs de design. C’est un modèle plus agressif, tant par ses lignes que par sa vivacité. Ce scooter permet tout à la fois de circuler en ville et de parcourir des trajets plus longs.
  • le scooter trois roues offre une plus grande stabilité et s’adapte à tous les trajets. Très confortable, il répond à toutes les attentes.
Trouvez l’assurance moto qui vous convient et faites des économies
Je compare

Scooter : à chaque motorisation son permis

Lors du choix de votre scooter, prenez le temps de bien comparer les offres. En commençant par vous posez la question de la motorisation. De 50cc à plus de 125cc : quel scooter pouvez-vous conduire ? 

Pour les scooters de 50 cm3, le Brevet de Sécurité Routière (BSR) et l’Attestation Scolaire de Sécurité Routière (ASSR) suffisent.

Si vous êtes titulaire d’un permis B (permis auto) de plus de 2 ans, vous pouvez conduire :

  • un scooter de cylindrée 125 cm3 ou inférieure ;
  • un scooter à trois roues dont la cylindrée est supérieure à 50 cm3, dont la vitesse maximale dépasse 45 km/h et dont le poids à vide n’excède pas 1 000 kilos.

Si vous avez obtenu votre permis B après le 1er mars 1980, vous devrez en plus suivre une formation pratique obligatoire de trois heures pour pouvoir conduire un scooter 125 cm3 sauf si vous avez été assuré pour un deux-roues entre 50 et 125 cm3 au cours des 5 dernières années précédant le 1er janvier 2011.

Si vous êtes titulaire du permis A (permis moto), vous pouvez opter pour un maxi scooter (cylindrée supérieure à 125 cm3).

Pour déterminer le type de motorisation qui vous correspond le mieux, interrogez-vous sur vos besoins. Pour les petits trajets urbains, 50 cm3 devraient suffire. En revanche pour transporter un passager ou effectuer de longs trajets, vous apprécierez le confort d’une cylindrée plus puissante.

Le scooter électrique, doté d’une autonomie de 100 km environ, représente une alternative écologique parfaitement adaptée à la conduite en ville.

Le conseil d'Hervé !
Au-delà de l’impact sur la classe de permis exigée par la loi, la puissance de votre scooter a aussi une incidence sur le montant de votre prime annuelle d’assurance scooter. Si l’assurance deux-roues de votre scooter vous semble élevée, n’hésitez pas à utiliser le comparateur d’assurance LesFurets.com. Simple, rapide et gratuit, il vous permet de réaliser de belles économies sans faire de concessions sur la qualité.

Equipements et accessoires comptent également

Pour personnaliser votre scooter chaque détail compte. Au-delà du rangement sous le siège, vous pourrez opter pour :

  • Un top case pour protéger vos affaires ;
  • Un pare-brise ou une bulle pour braver les intempéries ;
  • Un tablier pour vous prémunir de la pluie ;
  • Des poignées chauffantes idéales pour les petits matins frais ;
  • Une prise téléphone pour être joignable à tout moment.
Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto