MENU

Les mentions de base d’un contrat d’assurance moto

Avant la signature du contrat d’assurance moto, il est essentiel de fournir les informations suivantes à l’assureur :

  • la marque, le modèle, le kilométrage et la cylindrée de votre deux-roues ;
  • les réponses au questionnaire qui vous sera soumis afin de définir au mieux votre profil personnel ;
  • les garanties supplémentaires que vous souhaitez souscrire.

C’est grâce à ces renseignements que l’assureur pourra définir le montant de la prime d’assurance moto. Une inexactitude, volontaire ou non, risque d’être assimilée à une fausse déclaration, ce qui rendra le contrat d’assurance moto nul. Il est donc extrêmement important de n’occulter aucune information sous prétexte de faire baisser votre cotisation. En cas d’accident, si votre assureur moto découvre que vous avez menti, même par omission, vous risquez de ne pas être indemnisé.

Si les conditions proposées par l’assureur moto vous conviennent, ce dernier établira le contrat. Sur la première page doivent figurer de manière claire :

  • les informations permettant d’identifier avec exactitude l’assureur ;
  • les informations portant sur l’identité de l’assuré.

De plus, le contrat d’assurance moto doit obligatoirement comporter :

  • le montant de la cotisation annuelle, son éventuel fractionnement et la fréquence des paiements (mensuels, trimestriels ou semestriels) le cas échéant ;
  • le montant des franchises et éventuellement les montants des différentes franchises si elles sont distinctes pour certaines garanties ;
  • le plafond des remboursements.

L’importance de la lecture attentive du contrat d’assurance moto

De nombreux litiges pourraient être évités grâce à une lecture minutieuse du contrat d’assurance moto avant sa signature. Une grande attention doit être portée autant aux conditions générales qu’aux conditions particulières, avec une vigilance accrue en ce qui concerne les incontournables exclusions.

En effet, tout comme les garanties, les exclusions varient considérablement d’un assureur à un autre. Certaines compagnies d’assurance moto considèrent que deux retraits de permis consécutifs justifient une rupture du contrat. Autre exemple, les conditions d’activation de la garantie vol peuvent sensiblement différer entre les assureurs.

Si vous estimez que vous n’avez pas choisi la bonne assurance moto ou que votre prime a augmenté, vous avez la possibilité de résilier votre contrat. De fait, la loi Hamon permet de changer d’assureur dès que le contrat a dépassé les 12 mois. Cette résiliation d’assurance moto, dont la procédure est prise en charge par le nouvel assureur, est alors possible à tout moment de l’année.

Le conseil d'Hervé !
Notre comparateur en ligne vous offre une aide efficace et gratuite pour trouver les meilleurs contrats d’assurance deux-roues. La simulation, qui ne demande que quelques minutes, génère des devis détaillés et adaptés à vos besoins. De plus, en souscrivant votre contrat en ligne, vous pourrez réaliser des économies sur le montant de la prime annuelle.
Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto