MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Comment louer un scooter ?

Où louer un scooter? Les meilleures solutions consistent à s’adresser à :

  • Un professionnel de la location de véhicules : la réservation est généralement possible en agence, par téléphone ou sur Internet.
  • Un prestataire de location de scooters en libre service comme Scootlib. Ce service est disponible partout en France et s’adresse aussi bien aux professionnels qu’aux particuliers.
  • Un site de location de scooter entre particuliers mettant en relation les propriétaires de scooters avec des candidats à la location pour quelques heures, pour la journée ou quelques jours. À noter que cette option est souvent la garantie d’obtenir une location de scooter pas cher.
  • Une société spécialisée dans le deux-roues, scooter, vélos et motos. Ce concept est aujourd’hui présent dans toutes les grandes villes de France. La réservation pour louer un scooter s’effectue également en ligne ou par contact direct.

Les formalités pour louer un scooter

Si vous optez pour la location d‘un scooter 50cc, il faut savoir que si :

  • vous êtes nés après le 1er janvier 1988, vous devez fournir l’attestation BSR, catégorie AM du permis de conduire
  • vous êtes nés avant le 1er janvier 1988, aucune attestation n’est demandée

Certains loueurs peuvent aussi exiger un âge minimal : 22 ou 25 ans par exemple.

Si vous optez pour la location d‘un scooter de plus de 50 cm3, vous devez fournir :

  • votre permis de conduire valide depuis plus de deux ou trois ans
  • l’attestation de suivi de formation obligatoire de 7 heures (sauf si votre permis B a été obtenu avant 2011 et que vous faites la preuve de votre assurance pour un deux-roues au cours des cinq dernières années)

Pour finaliser votre location de scooter, la société de location exigera un dépôt de garantie. L’encaissement du montant de la location est le plus souvent effectif lors de la prise en main du scooter. Par ailleurs, louer un scooter implique de porter les équipements individuels de protection obligatoires. Ils sont le plus souvent inclus dans le prix de la location : il s’agit des deux casques obligatoires et des gants. Le loueur prévoit également un système antivol.

Louer un scooter : une procédure stricte

Trois choses importantes à savoir avant de louer un scooter :

  • Il faut être âgé d’au moins 20 ans ou plus suivant les sociétés de location (fournir une carte d’identité)
  • Il faut être titulaire d’un permis européen en cours de validité si vous louez un scooter de plus de 50 cm3
  • La réservation est généralement bloquée par le versement d’un acompte

La location d’un scooter inclut en général une assurance location scooter. Le scooter sera assuré à minima au tiers avec une franchise (porter une attention particu-lière à son montant !). Mais certains professionnels de la location se démarquent en propo-sant une assistance dans un périmètre donné et une garantie vol. Les assureurs proposent aussi de nombreuses options à souscrire ou non.

Les vérifications à effectuer avant de partir avec votre scooter loué

Vous devez vous assurer que le bon de location comprend les éléments suivants :

  • Le nom de la société de location, la marque du scooter, le modèle et son numéro d’immatriculation
  • Votre identité
  • Le montant du dépôt de garantie avec les raisons pour lesquelles le loueur ne vous remboursera pas, partiellement ou totalement
  • Le montant de la réservation ou de la location globale
  • La date et l’heure du début de la location, la date de retour et le lieu de restitution du véhicule
  • Le kilométrage au compteur
  • Les éventuelles prestations à payer au retour, par exemple le carburant si le plein n’est pas effectif

Avant de prendre en charge le scooter, le loueur et vous devez vérifier son état en détail. Vérifiez aussi que le plein est fait ou la charge électrique au maximum. Enfin, soyez attentif à l’état des pneus et d’une bombe anti-crevaison, à l’efficacité du freinage, au bon fonction-nement des feux.

Location de scooter : quelle assurance ?

C’est la question à vous poser au moment de signer votre contrat de location. Si vous faites appel à un professionnel, l’assurance du loueur prend en charge les garanties minimales, à savoir :

  • la responsabilité civile
  • les dommages matériels accidentels
  • la destruction
  • la détérioration totale ou partielle

En passant par des plateformes, là encore, de manière générale, l’assurance scooter est incluse dans le prix indiqué sur le site.

En regardant de près le contrat de location de scooter, il est important de se poser les questions suivantes :

  • l’assurance couvre-t-elle le vol de moto ?
  • quel est le montant des franchises appliquées en cas d’accident ?

Il vous sera proposé de prendre une assurance scooter complémentaire pour ne pas payer ces franchises moto. Mais cette assurance supplémentaire est souvent onéreuse. La solution peut être de vous rapprocher de votre assureur personnel. Si vous avez déjà un ou plusieurs contrats en cours, votre compagnie d’assurance vous établira des devis pour votre scooter de location, avec des options complémentaires, comme :

  • la garantie assistance moto couvrant la panne ou l’accident (prenant en charge le remorquage et les dépenses liées au sinistre)
  • la garantie contre le vol, non obligatoire mais fortement conseillée
Le conseil d'Hervé !
Que le scooter sur lequel vous circulez soit le vôtre, que vous l’ayez loué, ou que vous l’ayez emprunté, assurez-vous toujours d’être couvert par une bonne assurance. Grâce à notre comparateur d’assurances deux-roues, vous trouverez la formule adaptée à tous vos besoins au meilleur prix.
Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto