MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Définition et principe du rodage de la moto

Bien que la qualité de fabrication (l’usinage) des pièces soit en nette amélioration, il demeure fortement recommandé de procéder à un « bon » rodage de sa moto.

La définition en est simple, permettre à vos pistons et cylindres de se roder, c’est-à-dire que les pièces se polissent mutuellement par frottement, et à terme s’adaptent au mieux.

Par extension, les suspensions, les pneumatiques, les freins, l’embrayage et le châssis font également partie du processus de rodage d’une moto neuve.

Comment réussir le rodage de sa moto ?

Pour ce qui est du moteur, les recommandations du constructeur sont à suivre, elles sont indiquées sur le livret d’entretien. La lubrification est très importante, notamment pour le rodage d’une moto de 125cc à 2 temps. Elle permet de se débarrasser des impuretés accumulées pendant la fabrication et réduit le risque de serrage.

Les pistons des étriers doivent également progressivement prendre leur place, il vous faudra donc éviter les freinages brusques qui peuvent endommager définitivement les disques…

Idem pour les pneus durant environ 200 kilomètres. Un pneu n’est réellement adhérent que lors qu’il est légèrement usé (bandes latérales aussi). Il en est de même pour l’embrayage et la boite de vitesses. Il faut par conséquent monter les rapports en douceur et utiliser l’embrayage dans les conditions les plus proches possible de ce qui sera ensuite l’utilisation normale.

Enfin pour ce qui est de la rapidité et des accélérations, le rodage d’une moto 50cc (cm³) par exemple va nécessiter de maintenir une vitesse maximale de 25km/h pendant 500 km environ.

Ces données sont variables selon le modèle et les informations des constructeurs sont sur ce point à respecter scrupuleusement.

Quel est l’intérêt de se roder à sa moto ?

Même après le « bon » rodage d’un motocross ou d’une routière, un pilote expérimenté et sérieux ne se lancera jamais à fond dès les premiers tours de roue s’il ne connait pas parfaitement la machine qu’il utilise. Conduire efficacement et en toute sécurité est en effet le résultat d’une symbiose entre le pilote et sa machine. Que le deux-roues soit neuf ou d’occasion, le passage d’un modèle à un autre, de même cylindrée ou pas, impose le rodage du conducteur.

Le conseil d'Hervé !
Un rodage bâclé fait non seulement perdre de sa puissance au moteur, mais réduit aussi sa durée de vie.
Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto