MENU

Le boom des deux-roues dans les agglomérations

Depuis le début des années 2000, le parc assuré des deux-roues inférieurs à 50 cm3 et des motos a augmenté de 3,4% en moyenne chaque année contre 2% pour les véhicules. Les déplacements en ville, eux, ont bondi de 67,3%, contre 14% pour les trajets en voiture.

Si les motivations écologiques sont bien réelles, le choix de conduire un scooter en ville est surtout motivé par le gain de temps pour se rendre à son travail. En Île-de-France par exemple, où les temps des trajets moyens sont de l’ordre de 90 minutes par jour, le gain potentiel peut être estimé à une quarantaine de minutes, dans des plages horaires où la circulation est la plus dense.

Quels scooters choisir pour aller travailler ?

Si vous utilisez un scooter pour aller travailler, il faut prendre en compte la durée de votre trajet.

  • Pour les petits trajets proches de 5 km : si vous vous déplacez en ville nous vous conseillons de choisir un 50 cm3. Moins cher à l’achat, moins coûteux en termes d’assurance et moins gourmand en carburant, c’est la solution idéale. L’Elystar 50 Advantage et le Kymco Dink 50 seront vos meilleurs alliés.
  • Pour des trajets plus longs : optez pour le scooter 125 cm3. Il faut que l’engin puisse à la fois atteindre facilement les 100 km/h pour circuler sur les voies rapides tout en étant facile à manier dans le trafic une fois en agglomération. Les meilleurs scooters 125 pour circuler en ville sont : le Honda PCX, l’Aprilia Sportcity One, le CF Moto Glory (1 899 €), le MBK Flame X ou Yamaha Cygnus et enfin le Sym VS.

Conduire un scooter en ville : de réelles économies ?

Selon le profil du conducteur, rouler en scooter pour aller travailler peut s’avérer plus économique que rouler en voiture, et vice versa.

En revanche, rouler à moto ou en scooter peut être plus judicieux pour quelqu’un qui se déplace très peu, et n’utilise son véhicule que pour aller et revenir du travail par exemple.

Si vous utilisez votre voiture moins de 8 heures par semaine, le choix du scooter semble être le plus judicieux. En effet, pour diminuer les coûts, vous pouvez acheter un scooter de 50 ou 125 cm3 et souscrire à une assurance au kilomètre. En effet, le budget scooter comprend uniquement l’achat du véhicule, le permis AM si vous ne possédez pas le permis de conduire, et l’assurance.

En bref, si vous hésitez entre rouler la voiture ou le scooter pour rouler en ville, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • À quelle fréquence vais-je utiliser mon véhicule ?
  • Quel sera le montant de l’assurance ?

Une aide précieuse vous est apportée par LesFurets.com après une simulation d’environ 4 minutes. Une fois étudiée votre propre situation, vous pourrez ainsi calculer votre budget tout en bénéficiant des garanties souhaitées.

Le conseil d'Hervé !
Ne perdez pas de vue que même avec un scooter de 50 cm3, une chute peut entraîner de graves blessures corporelles. En supplément des garanties de responsabilité civile, vol et incendie, la souscription d’une assurance individuelle pilote est recommandée.
Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto