MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Comparer
Partager sur

Quel contrôle technique pour les motos et scooters ?

Depuis 1992, le contrôle technique est obligatoire pour toutes les voitures. Ainsi, à partir de ses 4 ans, une voiture doit être contrôlée tous les deux ans. Depuis quelques années déjà, il est également question d’imposer un contrôle technique aux motos et aux scooters.

Le contrôle technique moto n’est pas obligatoire pour les deux et trois-roues. En effet, le gouvernement se donne quelques années pour organiser un contrôle technique moto avant 2022 afin de se mettre en conformité avec la législation européenne 2014/45/UE.

Lorsque ce sera le cas, il est susceptible de :

  • coûter entre 50 et 70 euros ;
  • concerner en priorité les deux et trois roues de plus de 50 cm3 ;
  • suivre une fréquence supérieure à deux ans ;

Quelques éléments ne sont pas encore connus :

  • la liste exhaustive des différents points de contrôle ;
  • les différents points pouvant faire l’objet d’une contre-visite ;
  • l’ancienneté retenue pour la première visite.

Cette réglementation devrait être éclaircie dans le courant de l’année 2018.

Ce que prévoit la législation européenne 2014/45/UE

Pour l’heure, nous ne connaissons du futur contrôle technique moto, ni la date exacte, ni les modalités spécifiques. Cependant, nous pouvons d’ores et déjà tabler sur :

  • L’instauration d’un contrôle technique à la (re)vente des deux-roues motorisés d’occasion ;
  • Un contrôle accru des différents éléments indispensables à la sécurité ;
  • Un contrôle technique différencié pour les motos de collection ;
  • Une harmonisation européenne avec coopération et communication entre les pays membres.

Le contrôle technique couvrira à minima les domaines suivants :

  • identification du véhicule ;
  • équipements de freinage ;
  • direction ;
  • visibilité ;
  • éclairage et éléments du circuit électrique ;
  • essieux, roues, pneumatiques, suspension ;
  • châssis et accessoires du châssis ;
  • équipements divers ;
  • nuisances.

À compter du 1er janvier 2022 au maximum, seront soumis au contrôle technique moto :

  • les véhicules à deux ou trois roues, c’est-à-dire tout véhicule à moteur reposant sur deux roues, avec ou sans side-car, ainsi que tout tricycle et tout quadricycle.
  • les «véhicules présentant un intérêt historique», construits ou immatriculés pour la première fois il y a au moins trente ans dont le type particulier n’est plus produit. Ces derniers doivent en outre avoir été maintenus dans leur état d’origine, sans aucune modification essentielle de leurs caractéristiques techniques et de leurs composants principaux.
Le conseil d'Hervé !
Le contrôle technique aura immanquablement un impact sur l’assurance moto. Pour souscrire un contrat après l’achat d’une moto d’occasion, la compagnie d’assurances sera ainsi en droit de demander le certificat de contrôle technique et d’en tenir compte pour le calcul de votre cotisation.
Comparer les devis moto
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto