MENU

Les symptômes du coup de chaleur à moto

L’été est la saison idéale pour de belles virées à moto, mais rouler en plein soleil vous expose au coup de chaud. Sur un deux-roues, une sudation excessive provoque d’abord une gêne, les gouttes de transpiration venant brouiller la vision. C’est également l’ensemble du corps qui s’échauffe, ce qui rend pénible de piloter et ne met pas davantage à l’aise l’éventuel passager.

Sur un long trajet, les risques ne font qu’augmenter avec pour danger majeur le fréquent coup de chaleur à moto. Les symptômes sont généralement :

  • des nausées ;
  • des maux de tête ;
  • des crampes ;
  • des œdèmes sur les bras et les jambes ;
  • un malaise.

La fatigue engendrée par la chaleur à moto a un impact les réflexes comme la vue. Ces risques sont accentués pour un motard sous traitement médicamenteux ou atteint d’une maladie rénale ou d’autres pathologies associées. Pensez également au confort de votre passager, qui souffre autant que vous et est exposé aux mêmes dangers.

Par ailleurs, une moto dégage naturellement de la chaleur et celle-ci augmente avec la température élevée de l’air ambiant. Effectuer un maximum de pauses est donc tout autant bénéfique au pilote qu’à sa machine.

Prévenir les risques d’un coup de chaleur à moto

Pour votre sécurité, celle de votre éventuel passager et des usagers de la route, il est essentiel de ne pas négliger le risque du coup de chaud à moto. Pour cela, adoptez ces quelques bons réflexes.

  • Si vous partez pour un road trip, essayez de fixer le départ le plus tôt possible, ce qui vous permettra de rouler plusieurs heures dans des conditions plus favorables.
  • Rouler sur l’autoroute offre de réels avantages en matière de sécurité et de rapidité, mais ces voies ne sont pas les plus ombragées. Emprunter les nationales et départementales pour une partie du trajet vous permet de rouler à l’ombre des arbres et de faire des arrêts plus reposants.
  • Sur route et autoroute, les pauses doivent être fréquentes afin de vous désaltérer. Évitez les boissons glacées et sucrées qui ne refroidissent que peu le corps. L’eau plate reste la meilleure solution.
  • N’attendez pas de ressentir les premiers signes d’un coup de chaleur à moto pour vous arrêter et vous reposer le temps nécessaire. Il vaut mieux anticiper les problèmes.

Si vous ressentez l’un des symptômes du coup de chaud à moto, dirigez-vous vers la première ville et consultez un médecin généraliste ou les urgences d’un hôpital. Même si votre arrivée en vacances s’en trouve retardée, cette précaution vaut mieux que vous retrouver plusieurs jours alité après une chute ou un accident aux conséquences bien plus graves.

Le conseil d'Hervé !
Si votre budget le permet, investissez dans un gilet réfrigérant ou une combinaison ventilée. Ces vêtements conçus pour les motards réduisent les effets de la chaleur sur votre corps.
Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Comparer les devis moto