MENU
Comparateur d'assurance moto
Indiquez vos besoins et trouvez l’assurance moto qui vous convient
Je compare

Franchissement de ligne blanche : quels risques ?

Que vous soyez à moto ou en voiture, le Code de la route est très strict à ce sujet : le franchissement ou le chevauchement d’une ligne blanche continue est interdit.

Parce qu’elle signalise une route dangereuse et sans visibilité, cette ligne continue est infranchissable, même si l’on souhaite dépasser un véhicule très lent, comme un tracteur, par exemple. Seule exception, une voiture dépassant un cycle dans les conditions de l’article R. 414-4 du Code de la route sera exemptée de sanctions. Dans tous les autres cas, cela reste condamnable.

Et à plus forte raison pour une moto qui, en raison de son gabarit, ne pourra donner l’excuse de vouloir dépasser un cycle. Les sanctions varient en fonction de l’infraction :

  • Le chevauchement d’une ligne continue donne lieu à la réduction d’un point du permis de conduire accompagnée d’une amende forfaitaire de 135 €.
  • Le franchissement d’une ligne continue donne lieu à la réduction de trois points du permis de conduire accompagnée d’une amende forfaitaire de 135 €.

En outre, une peine complémentaire peut être appliquée telle que le retrait du permis moto durant 3 ans maximum avec possibilité de limiter cette sanction aux trajets pour les loisirs et non professionnels.

Le conseil d'Hervé !
Soyez attentifs : lorsque deux lignes continues et discontinues sont parallèles et séparent la route, le franchissement est possible si la ligne blanche discontinue est de votre côté.

Qu’en est-il de la circulation interfiles ?

En phase d’expérimentation depuis février 2016 dans 11 départements français, la circulation interfiles consiste à circuler en deux ou trois-roues entre les files de véhicules à l’arrêt ou roulant à faible allure. Elle n’est pas réglementée et doit respecter certaines conditions :

  • Elle est autorisée lorsque la circulation est dense et lorsque les véhicules ne circulent pas à plus de 50 km/h.
  • Elle est possible uniquement sur les routes à deux fois deux voies séparées par un terre-plein central et où la vitesse autorisée est comprise entre 70 et 130 km/h.
  • Elle est interdite lorsqu’une voie est en travaux ou couverte de neige ou de verglas.

Bien entendu, la circulation interfiles est soumise aux règles évidentes de sécurité. Aussi les motards et scootéristes doivent :

  • veiller aux distances,
  • vérifier avant de dépasser, qu’ils ne gênent pas et qu’une moto n’est pas en train de circuler entre les files,
  • mettre leur clignotant,
  • etc.

Car, en cas d’accident, le motard pourrait ne pas être indemnisé par son assurance moto si la faute lui incombe.

Comparer les devis moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1 commentaire(s)

    1. youke

      bonjour je suis youke jacques du cameroun après avoir parcouru des informations sur la conduite des motos je ne trouve q’une sensation de satisfaction .et je tien a m’informer a Ce sujet Merci

    Comparer les devis moto